Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français

Georges Probst: ADIOS ARGENTINA...

30. mars 2011

L'ARGENTINE: Après trois mois dans ce pays ce qui m'a le plus marqué c'est la gentillesse des gens que j'ai rencontré, les extraordinaires paysages aussi différents les uns que les autres, des glaciers du sud aux chutes d´Iguaçu au nord, les extraordinaires paysages de l'Altiplano et de milliers d'autres coups d'œil chaque jours qui m´ont remplis la tête de souvenirs inoubliables et cela malgré les mauvaises conditions météo, les bains de boue forcés, les changements d'itinéraires et les galères. C'est comme dans la vie de tous les jours on oublie vite les mauvais moments, on les surmonte et il nous reste toutes les merveilles du monde.
Quand aux cotés plutôt négatifs, c'est l'état de ce magnifique pays, la pollution, les chiens qui trainent partout, l'état générale de l'infrastructure des routes et bâtiments et surtout en parlant entre quatre yeux avec les argentins, c'est la corruption, les magouilles politiques et leurs conditions de vie où ils trouvent une échappatoire en regardant les six chaines de TV avec du FOOT à toutes les sauces qui leur font oublier leurs véritables problèmes.
Madonna chante: Don't cry for me Argentina !...Moi je pleurerais pour les Argentins...

Je vous donne rendez-vous pour la suite de l'Aventure...en BOLIVIE.