Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français
Andreas Raelert bei seinem Zieleinlauf in Roth (Bild by challenge-roth.com)
Andreas Raelert bei seinem Zieleinlauf in Roth (Bild by challenge-roth.com)

Andreas Raelert pose de nouveaux jalons sur BMC à Roth, Ronnie Schildknecht défend son titre à Zürich

11. juillet 2011

Quel week-end pour BMC en triathlon ! Andreas Raelert est entré dans l'histoire du triathlon avec un nouveau meilleur temps mondial réalisé au Challenge Roth. Raelert, qui a fait preuve d'une combativité étonnante, a gagné lors de sa première à Roth avec un temps fabuleux de 7:41:33, soit plus de quatre minutes plus rapide que le Belge Marino Vanhonacker, qui aura tout juste pu se réjouir pendant sept jours de son meilleur temps de Klagenfurt. Roth avait trusté auparavant pendant quatorze ans le meilleur temps mondial (Luc van Lierde, en 1997, avec 7:50:27) et l'a donc maintenant récupéré avec souveraineté. Sur le nouveau timemachine TM01 de BMC, Andreas Raelert a signé un nouveau meilleur temps mondial sur le circuit de course cycliste - avec 4h 11min pour 180 km ! A partir de ce moment-là, sa victoire n'étais plus sérieusement en péril. Certes, pendant un certain temps, Sebastian Kienle a fait illusion en se rapprochant légèrement de lui, mais il a bientôt dû laisser s'échapper son rival, si bien que quant à lui - exactement comme l'année précédente - il a eu se contenter d'une brillante deuxième place. Raelert a franchi la ligne d'arrivée avec le nouveau record mondial de 7:41,4 sur la distance de l'Ironman - une performance tout simplement fabuleuse.

Mais Ronnie Schildknecht, de l'équipe ewz power team, a lui aussi signé une performance exceptionnelle à l'Ironman à Zürich - il a réussi l'exploit de signer sa cinquième victoire à domicile. Après une très bonne performance en natation, Schildknecht (8:19:51) a continuellement regagné du terrain, lors de la deuxième partie du circuit de course cycliste, sur Mathias Hecht, de Willisau, jusqu'ici en tête. Peu après la transition pour le circuit de course à pied, Schildknecht a pris la tête de la course, qu'il n'allait plus abandonner jusqu'à la fin. "C'est naturellement quelque chose de magnifique que de pouvoir gagner une course cinq fois, mais, pour moi, c'est la victoire en soi qui compte, car celle-ci est le plus beau triomphe à domicile. Je suis vraiment heureux, et c'est une splendide confirmation ! Les championnats du monde de l'Ironman, à Hawaii en octobre, sont maintenant mon prochain grand objectif". Le deuxième a été l'Espagnol Clemente Alonso-Mckernan, et le troisième, le Suisse Mathias Hecht. Chez les dames, c'est Karin Thürig qui a gagné, devant l'Américaine Amy Marsh et la Hongroise Erika Csomor.