Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français

team news

Marcus Burghardt fut l'un des nombreux coureurs du BMC Racing Team à protéger Cadel Evans dans la seconde étape. (©Sirotti.)
Marcus Burghardt fut l'un des nombreux coureurs du BMC Racing Team à protéger Cadel Evans dans la seconde étape. (©Sirotti.)

Tour de France, Etape 2: Le BMC Racing Team Protège Evans

2. juillet 2012

Le BMC Racing Team a pris place à l'avant vers la fin de la deuxième étape du Tour de France, lundi, afin de maintenir hors de danger le vainqueur en titre Cadel Evans.

La lutte Pour Rester A L’Avant

Marcus Burghardt, George Hincapie, Manuel Quinziato et Michael Schär se sont tous relayés dans les 15 derniers kilomètres pour conduire Evans jusqu’au final à Tournai, en Belgique, où s’est conclue la course de 207,5 km. « C’est difficile de rester en position quand tout le monde veut être à l'avant, » a déclaré Burghardt. « Je pense que nous avons bien géré aujourd'hui et c'est un gros avantage d’avoir un vélo aussi incroyablement rapide. » Le champion mondial sur route Mark Cavendish (Sky Procycling) a remporté de justesse le sprint devant André Greipel (Lotto-Belisol Team), tandis que Fabian Cancellara (RadioShack-Nissan) a conservé la tête du général.

 

Toujours En Blanc

Tejay van Garderen (41e) a été le premier coureur a franchir la ligne pour le BMC Racing Team et a conservé le maillot blanc de meilleur jeune. Evans (78e place) et Philippe Gilbert (91e) ont également terminé dans le même temps que le vainqueur et conservent ainsi leurs places dans le Top 10 au général. Van Garderen est quatrième, à 10 secondes d’écart, Gilbert est septième (à 13 secondes) et Evans huitième (à 17 secondes). Van Garderen a déclaré qu’il continuera a faire de la protection d’Evans son objectif principal. « Tant que je peux rester près de lui dans le final et le protéger dans les montagnes et m’assurer qu’il termine dans le même temps, alors le maillot blanc peut rester sur mes épaules», a t-il dit.

 

Regard Vers l'Avant

Le Directeur Sportif du BMC Racing Team, John Lelangue a déclaré que la course de 197km mardi sera plus difficile que la première étape, dans laquelle un trio de tête a émergé de la raide dernière montée. « C'est comme une petite classique - un mélange entre Liège-Bastogne-Liège et la Flèche Wallonne, avec beaucoup de montées et descentes», a déclaré Lelangue. « C'est une étape où il faut rester vigilant et je pense que nous allons voir un beau spectacle dans la dernière heure de course. »


Lescommentaires audio complets de van Garderen et Lelangue sont disponibles sur la ligne audio du BMC Racing Team au Tour de France:

www.bmcracingteam.com/grand-tours/tour-de-france/audio/