Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français

team news

Contre toute attente, le peloton a subi plusieurs cassures lors de l'étape de ce vendredi. (©BMC/Tim De Waele)
Contre toute attente, le peloton a subi plusieurs cassures lors de l'étape de ce vendredi. (©BMC/Tim De Waele)

Tour de France, 13ème étape : Evans poursuit son ascension

12. juillet 2013

Cadel Evans du BMC Racing Team poursuit son ascension dans le classement au Tour de France ce vendredi alors que des vents de côté et des tactiques agressives d'équipes ont fait exploser le peloton et bouleversé le classement général.

Six dans le groupe d'attaque
Evans est passé de la 14ème à la 12ème place au général après qu'Alessandro Valverde (jusqu'ici deuxième), et son coéquipier chez Movistar, Rui Costa (jusque là neuvième) sont sortis du top 10. Evans et cinq de ses coéquipiers ont fait une première sélection lorsque Omega Pharma-QuickStep a fait éclater la course sous des vents de côté à 115 kilomètres de l'arrivée de la course qui en faisait 173. Mais aucun des six coureurs du BMC Racing Team n'a fait partie du groupe de 14 coureurs qui s'est formé lorsque six hommes de Team Saxo-Tinkoff a accéléré très fortement à 31 kilomètres de l'arrivée. Ils sont finalement arrivés avec une avance de 69 secondes sur Evans et sur Chris Froome (Sky Procycling), le leader de la course. Entre-temps, Valverde a subi une crevaison et les efforts de cinq de ses coéquipiers ne lui ont pas permis de revenir dans le groupe de tête. « La première cassure était un peu prévue », a déclaré Evans. « Mais Valverde n'a vraiment pas eu de chance avec sa crevaison. J'en suis désolé pour lui. Parfois, ça arrive. Ça m'est aussi arrivé par le passé ». Evans regrette de ne pas avoir fait partie du dernier groupe qui s'est formé, où Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step) a remporté l'étape devant Peter Sagan (Cannondale Pro Cycling). « Je suis un peu déçu d'avoir raté la dernière cassure », a-t-il dit. « Gagner deux places, c'est bien, mais je veux en gagner bien plus. Mais nous avons deux grosses journées de course ce week-end, alors nous verrons ». 

Ecoutez l'intégralité des commentaires d'Evans sur l'Audio Line du BMC Racing Team.