Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français

team news

Sebastian Lander (ici lors de la Vuelta a España) a fait partie d'une longue échappée. (©BMC/Tim De Waele)
Sebastian Lander (ici lors de la Vuelta a España) a fait partie d'une longue échappée. (©BMC/Tim De Waele)

Sebastian Lander dans une échappée à Paris-Tours

13. octobre 2013

Sebastian Lander du BMC Racing Team a fait partie d'une échappée à quatre ce dimanche à Paris-Tours. Son coéquipier Greg Van Avermaet a lancé une attaque pour rattraper les coureurs en tête dans les sept derniers kilomètres, mais ils ont finalement été repris.

Parfait pour l'équipe
Lander et Julien Duval (Roubaix Lille Métropole), Yannick Matinez (La Pomme-Marseille) et Aleksejs Saramotins (IAM Cycling) ont roulé en tête pendant près de 180 kilomètres avant que le dernier des échappés ne soit rattrapé à 10 kilomètres de l'arrivée de la course de 235 kilomètres. « C'était une bonne façon de terminer ma saison », a déclaré Lander. « Je sens que je suis en forme et j'ai hâte d'être à l'année prochaine. Une échappée de 180 kilomètres, c'est assez long et nous avons eu un vent de face toute la journée. » Sept coureurs (Jetse Bol, Sylvain Chavanel, John Degenkolb, qui a finalement remporté la course, Arnaud Demare, qui est arrivé quatrième, Marco Marcato, Michael Morkov, arrivé deuxième et Sep Vanmarcke) ont lancé une attaque dans la dernière côte pour creuser un écart important. Mais Van Avermaet a de lui-même répondu à cette attaque pour les rattraper. En raison d'un manque de collaboration, le peloton a finalement repris le dernier des huit coureurs alors que la ligne d'arrivée était en point de mire. Ledanois a déclaré qu'avec seulement six coureurs au départ, le fait d'avoir Lander dans l'échappée était une belle carte à jouer pour le BMC Racing Team. « C'était parfait pour l'équipe, parce que c'était facile à l'arrière », a déclaré Ledanois. « Mais l'arrivée est toujours difficile. Pour Greg, il aurait mieux valu qu'il prenne la première échappée avec Chavanel et Bol. Cela aurait été plus facile pour lui et il aurait peut-être pu faire un meilleur résultat à l'arrivée, c'est ce qu'il aurait fallu faire ». Van Avermaet, 48ème, est le coureur du BMC Racing Team le mieux placé.

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Lander et Ledanois sur l'Audio Line du BMC Racing Team