Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français

team news

Tim Roe distance ses compagnons d’échappée à 30km du finish.
Tim Roe distance ses compagnons d’échappée à 30km du finish.

Santos Tour Down Under, deuxième étape : Le coup de poker de Tim Roe a failli réussir.

19. janvier 2011

Mannum, Australia

La tentative d’échappée à 30km du final du vaillant Australien Tim Roe prouve le courage et l’envie du nouveau coureur de la formation BMC Racing Team. Malheureusement ses rêves de victoire se sont évaporés lorsqu’il s’est fait reprendre par les équipes de sprinteurs et le reste du peloton à 5km de la ligne d’arrivée.

Une échappée à deux
L’équipe BMC Racing Team a fait preuve de détermination tout au long de cette deuxième étape longue de 146km. Dans un premier temps c’est Tim Roe ainsi que son coéquipier Simon Zahner qui se sont glissés dans une échappée de six coureurs au km 68. Ils ont au passage grapiller des secondes de bonification lors du sprint intermèdiare puis un peu plus tard, à 30km de l’arrivée c’est Roe seul qui a placé une attaque. L’australien a compté jusqu’à 1’23 » sur le peloton et avait encore 45 » d’avance à 10 km de l’arrivée avant de se faire reprendre à 5km du finish. »Je ne me faisai pas beaucoup d’illusions en démarrant mais j’avais envie de tenter le coup malgré tout » nous a confié Roe. »J’ai réussi à creuser l’éccart rapidement tout en continuant mon effort. Un peu plus tôt cette année Cadel Evans m’avait dit : »C’est ta première course avec ta nouvelle équipe, essai de marquer le coup et de montrer ce dont tu es capable. » « Tout ce que je pouvais faire dès alors était de donner le meilleur de moi même.Il y’a toujours une chance à saisir à partir du moment où l’on tente des choses. »

Un très bon travail d’équipe
Une fois Roe repris par le peloton, deux chutes sont survenus et ont cindé le peloton en plusieurs groupes dans les 4 derniers kilomètres. C’est Ben Swift (Sky Pro Cycling) qui remporte un sprint légèrement chaotique alors que l’Australien Robbie McEwen (Team RadioShack) s’empare du maillot de leader. Le Directeur Sportif Assistant de l’équipe BMC Racing Team Michael Sayers est emballé par l’attitude et l’esprit de son équipe lors de cette deuxième étape. » C’est sûr qu’on a pu voir que Roe était dans un bon jour et lui et Simon ont fourni un bel effort pour aller rejoindre l’échappée matinale.Malheureusement le profil du parcours avec de longues lignes droites ne l’a pas franchement aidé mais il a eu le courage de tenter sa chance et de vouloir prouver qu’il avait du talent ce qu’il a réussi à faire.Nous sommes fièrs de lui. »