Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français

team news

Tejay van Garderen (en blanc) a bien été soutenu par ses coéquipiers. (© BMC / Tim De Waele.)
Tejay van Garderen (en blanc) a bien été soutenu par ses coéquipiers. (© BMC / Tim De Waele.)

Paris-Nice, 4ème Etape: Van Garderen Remonte

7. mars 2013

Le BMC Racing Team a accéléré le rythme vers la fin de l'étape ce jeudi sur le Paris-Nice pour réduire le peloton à 37 coureurs ; ils ont franchi ensemble la ligne d'arrivée, Tejay van Garderen passe donc de la 15ème à la 12ème place du classement général.

Un Vrai Travail d'Equipe

Avec l'échappée du jour de sept coureurs d'une avance d'environ une minute, et les deux dernières ascensions de catégorie, le BMC Racing Team s'est montré. Chacun leur tour, Daniel Oss, champion du monde sur route, Philippe Gilbert, Amaël Moinard, Dominik Nerz et Ivan Santaromita ont accéléré le rythme. L'échappée a fini par éclater et le peloton s'est divisé en plusieurs groupes.  « Les gars ont prouvé qu'ils étaient là et se sont bien remis des accidents de la veille ; on peut être confiant pour ces étapes », a déclaré John Lelangue, Directeur Sportif au BMC Racing Team. Van Garderen a dit qu'Oss avait été particulièrement utile. « Il a fait du bon boulot dans la descente qui mène à l'avant-dernier col car il y avait une lutte pour une place à cet endroit ». C'est Michael Albasini (Orica-GreenEdge) qui a remporté l'étape et Van Garderen est arrivé en 12ème position. Le maillot jaune, Andrew Talansky, qui compte 16 secondes d'avance sur Van Garderen, est le seul coureur de l'équipe Garmin-Sharp à avoir terminé dans le groupe de tête. « Nous savons que son équipe n'est pas la plus forte dans les ascensions, alors si nous pouvons l'écarter et le mettre sur la défensive, je pense que ça pourrait être une bonne tactique », a déclaré Van Garderen.

Écoutez l'intégralité des commentaires de Gilbert (en français), Lelangue et Van Garderen sur l'Audio Line du BMC Racing Team.