Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français

team news

Brent Bookwalter (au sol) et Mathias Frank (debout) sont deux des trois coureurs du BMC Racing Team à avoir été impliqués dans une grosse chute collective. (©BMC/Tim De Waele.)
Brent Bookwalter (au sol) et Mathias Frank (debout) sont deux des trois coureurs du BMC Racing Team à avoir été impliqués dans une grosse chute collective. (©BMC/Tim De Waele.)

Paris-Nice, 3ème Etape : Trois Coureurs Impliqués Dans Un Accident

5. mars 2013

Un vent de face a aujourd'hui considérablement retardé le peloton sur le Paris-Nice et trois coureurs du BMC Racing Team n'ont pas pu échapper à une chute groupée. Le leader de l'étape a quant à lui été victime d'un accident où lui-seul était impliqué.

Des Routes Glissantes

Brent Bookwalter, Mathias Frank et Amaël Moinard souffrent de contusions mineures et de brûlures suite à un accident survenu à 75 kilomètres de l'arrivée, sur une étape longue de 200 kilomètres. Frank a déclaré que la force du vent y était pour quelque chose, ce qui a réduit la vitesse de course à moins de 30 km/h. « A ce moment, on s'attendait tous à un vent de côté très fort. On était tous nerveux et on luttait pour bien se placer », a déclaré Frank. « Il s'est mis à pleuvoir, la route est devenue très sale et très glissante. A un moment, 40 coureurs se sont retrouvés au sol ». Le peloton s'est finalement regroupé et Tejay Van Garderen, leader du BMC Racing Team, est arrivé en même temps que Marcel Kittel (Argos-Shimano), vainqueur de l'étape. Elia Viviani (Cannondale) arrive deuxième et prend la tête du classement général après la mauvaise chute et l'abandon de Nacer Bouhanni (FDJ). « C'était vraiment très difficile – comme lors des premiers jours du Tour de France », a déclaré John Lelangue, Directeur Sportif au BMC Racing Team. « Daniel Oss et Philippe Gilbert ont fait un gros travail en protégeant Tejay du vent et en lui permettant de garder une bonne position ». Van Garderen a indiqué qu'il espérait une étape moins dangereuse ce mercredi. « Le profil de l'étape de demain est un peu plus vallonné, ça va peut-être se calmer », a-t-il dit. « Mais ils prévoient du mauvais temps, la course risque donc encore d'être nerveuse ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Frank, Gilbert, Lelangue et Van Garderen sur l'Audio Line du BMC Racing Team.