Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français

team news

Tejay Van Garderen a été aidé par radio par Yvon Ledanois sur l'étape de lundi.  (Photo de Sean Weide, BMC Racing Team.)
Tejay Van Garderen a été aidé par radio par Yvon Ledanois sur l'étape de lundi. (Photo de Sean Weide, BMC Racing Team.)

Tour du Pays Basque, 1ère étape : une arrivée frénétique

1. avril 2013

Tejay van Garderen du BMC Racing Team a fait partie d'un groupe de 17 coureurs qui ont évité un accident qui a eu lieu dans la dernière ascension ce lundi lors de la première étape du Tour du Pays Basque. Le groupe de van Garderen s'est tenu à l'écart de la dispute pour la victoire d'étape et a franchi la ligne d'arrivée avec cinq secondes d'avance sur le peloton..

De la nervosité

L'accident a eu lieu à sept kilomètres de l'arrivée de l'étape de 156,5 kilomètres qui comptait six cols classés. Van Garderen, qui est arrivé 11ème, a dit que les roues se sont touchées et que plusieurs coureurs sont tombés sur sa droite. « Ça se battait beaucoup en haut du col parce que ça allait descendre jusqu'à l'arrivée et c'était très technique – je pense que les gars étaient nerveux à cause des cassures », a-t-il dit. « Le fait de faire partie des mieux placés au classement général booste la confiance. Pour la fin de la course, ces cinq secondes de retard ne seront pas décisives. Mais sur le plan psychologique, c'est bon ». Yvon Ledanois, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team, a dit qu'il était content du fait que van Garderen n'ait pas perdu de temps sur les favoris au classement général, tels qu'Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff) et Richie Porte (Sky Procycling), mais il aurait aimé que Gilbert Gilbert fasse partie du groupe de tête. Simon Gerrans (Orica-GreenEDGE) a remporté la victoire d'étape devant Peter Velits (Omega Pharma-Quick Step). « Ce n'est pas un mauvais résultat pour l'équipe », a déclaré Ledanois. « Je pense que demain, ce sera pour Philippe et j'espère que nous aurons encore une bonne météo »