Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français

team news

Greg Van Avermaet a pu célébrer sa victoire lors de la première étape du Larry H. Miller Tour of Utah. (©Casey B. Gibson, www.cbgphoto.com.)
Greg Van Avermaet a pu célébrer sa victoire lors de la première étape du Larry H. Miller Tour of Utah. (©Casey B. Gibson, www.cbgphoto.com.)

Greg Van Avermaet du BMC Racing Team remporte la première du Tour de l'Utah

7. août 2013

Avec une allure qui rappelle celle de Taylor Phinney au Tour de Pologne la semaine dernière, Greg Van Avermaet du BMC Racing Team a lancé une attaque inattendue dans le dernier kilomètre et a lâché le peloton pour remporter la première étape du Larry H. Miller Tour of Utah ce mardi.

'J'ai essayé de faire les choses différemment'
Van Avermaet avait une petite avance en arrivant dans le dernier virage – à 600 mètres de l'arrivée de la course de 180 kilomètres – et a su la maintenir jusque la ligne pour remporter l'étape, le classement général et le maillot du meilleur sprinteur XO Communications. « J'avais vu l'arrivée hier et ce n'était pas vraiment une arrivée pour moi car elle était en descente », a déclaré Van Avermaet. « Je pensais que des gars comme (Michael) Matthews pouvaient me battre. J'ai donc essayé de faire les choses différemment et je suis parti dans le dernier kilomètre. C'était déjà dur et j'ai attaqué. Je suis arrivé dans le dernier virage avec un peu d'avance et j'ai juste pédalé jusque l'arrivée en espérant qu'on ne me rattraperait pas. Je suis content d'avoir gagné ». Matthews (Orica-GreenEdge) est arrivé deuxième et Ty Magner (Hincapie Sportswear Development Team) troisième. La victoire de Van Avermaet est sa quatrième de la saison, après la double victoire d'étape et le classement général au Tour de Wallonie le mois dernier. Cela vient aussi s'ajouter à la série de victoires du BMC Racing Team – 10 sur les six dernières semaines et 20 pour toute la saison.

Toujours viser des victoires d'étapes
Van Avermaet a déclaré que l'attaque qui l'a fait gagner avait été planifiée – et lui avait été inspirée par l'attaque en solo de Phinney en Pologne, qui était parti de beaucoup plus loin mais dont le résultat a eu le même succès. « On peut toujours prévoir les choses mais ce n'est parfois pas facile à mettre en œuvre », a déclaré Van Avermaet. « Mais l'équipe a bien roulé sur les circuits et ça a bien marché dans le dernier kilomètre ». Jackson Stewart, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team, a fait savoir que Van Avermaet a avait exécuté les plans du jour à la perfection. « Nous savions que s'il y avait une accalmie dans la vitesse pour qu'il s'échappe, Greg pouvait tenir avec énormément de puissance sur les 800 derniers mètres », a-t-il dit. « Au fond, il l'a bien sentie et c'est ce qu'il a décidé de faire à la fin ». Van Avermaet a gagné un bonus-temps de 10 secondes grâce à sa victoire et devance Matthews and Chris Jones (UnitedHealthcare Pro Cycling) de quatre secondes. Mais avec 3010 mètres d'ascension ce mercredi sur l'étape de 210 kilomètres, le temps qu'il passe en jaune risque d'être limité. « Ce sera difficile pour moi de conserver la tête du classement général », a déclaré Van Avermaet. « Nous avons deux bons coureurs comme Steve Cummings et Yannick Eijssen, qui grimpent vraiment bien. C'est toujours bon, en effet, de débuter une course par une victoire d'étape. J'espère qu'il y en aura d'autres ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Van Avermaet sur l'Audio Line du BMC Racing Team.