Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français

team news

Pour sa première course en France depuis sa victoire su Tour, Evans et de retour sur un podium avec le maillot jaune du Criterium International. (©Georges Luechinger photo.)
Pour sa première course en France depuis sa victoire su Tour, Evans et de retour sur un podium avec le maillot jaune du Criterium International. (©Georges Luechinger photo.)

Evans du BMC Racing Team remporte le Critérium International

25. mars 2012

Cadel Evans du BMC Racing Team a répondu à toutes les attaques sur la montée finale dimanche, ce qui le conduit à la victoire de son premier critère international.

Regain De Confiance 

Le vainqueur en titre du Tour de France a terminé quatrième d’un sprint remporté par Pierrick Fedrigo (FDJ-BigMat) pour prendre la victoire au classement général avec huit secondes d'avance sur Fedrigo. Evans a pris la tête de la course qui comptait trois étapes en deux jours en remportant samedi après-midi le chrono de la seconde étape avec 0,3 secondes d'avance sur Michael Rogers (Sky Pro Cycling). "Hier, c'était une bonne indication et un regain de confiance agréable», a déclaré Evans. «Parfois, les choses vont bien et tout arrive en même temps. Jusqu'à ce point, j'ai eu du mal à rassembler tous les éléments. Mais je savais qu’en continuant à travailler sur la question tout allait s’arranger. C'est une bonne indication, mais nous avons encore de grandes courses en perspective ". Défendre la position de leader d’Evans sur la dernière étape n'était pas une tâche facile, dit le Directeur Sportif adjoint du BMC Racing Team, Max Sciandri. "L'équipe était absolument incroyable," a déclaré Sciandri. "Tim Roe et Yannick Eijssen tiré pendant environ 150 des 179 kilomètres."


Défendre Le Jaune

Au cours des 14 derniers kilomètres, Evans a d'abord été aidé par son coéquipier Brent Bookwalter, puis Marco Pinotti et enfin Amaël Moinard. Avec 18 coureurs dans les 15 secondes de la tête du classement,  les coureurs de BMC Racing Team ont gardé le rythme élevé pour repousser les attaques sur l'ascension du Col de l'Ospedale. "En tant qu'équipe, nous avons vraiment bien travaillé aujourd'hui,» a dit Evans. "Aujourd'hui, les jeunes coureurs ont commencé et je pense que pour eux c'était un honneur pour eux de rouler dans une partie de la France pour le maillot jaune." Lorsque le dénivelé de la route s’éleva dans les trois derniers kilomètres, Evans créa l’écart lui-même afin de réduire le groupe à moins de 10 coureurs pour finir à quatre, en l’absence de Rogers - qui était à égalité avec lui dans le chrono. "Comme c’est une course avec trois petites étapes, c’est parfois un peu difficile à gérer avec les bonus de temps (à l'arrivée) et avec une et une arrivée au sommet de la montagne», a déclaré Evans. Jusqu'à dimanche, la meilleur classement d’Evans lors de ces deux précédentes participations au Critérium International, était sa sixième place en 2010.


Suivez ce lien pour télécharger un fichier audio de l’interview de Cadel Evans:

www.bmcracingteam.com/news/audio-line/