Veuillez choisir votre pays et votre langue
International, Français

team news

Le fils de Cadel Evans l'a rejoint pour la cérémonie finale du podium.(©BMC/Tim De Waele.)
Le fils de Cadel Evans l'a rejoint pour la cérémonie finale du podium.(©BMC/Tim De Waele.)

Evans du BMC Racing Team Troisième du Giro

26. mai 2013

Cadel Evans du BMC Racing Team a pour la cinquième fois de sa carrière remporté une place sur le podium d'un grand tour avec une troisième place au classement général du Tour d'Italie ce dimanche.

Le but a été atteint
Evans a ajouté un podium à sa victoire au Tour de France 2011, à sa deuxième place sur le Tour en 2007 et 2008 et à sa troisième place à la Vuelta en 2009 en se classant troisième à 5:52 derrière le vainqueur Vincenzo Nibali (Astana Pro Team) et Rigoberto Uran (Sky Procycling), deuxième, à 4;43 de Nibali. « Comme je l'ai dit dès la première journée, je suis venu ici pour rattraper les jours de course que je n'ai pas eu l'année dernière car j'avais été malade, et aussi parce que je voulais revenir au top niveau », a déclaré Evans. « Sans regarder aux résultats, mais en terme d'objectifs, c'était vraiment un succès. Être sur le podium pour ce qui, dans un sens, était juste un entraînement, c'est quelque chose ». L'ex-champion du monde sur route a indiqué que la malchance qu'il a subie avec un problème technique lors de l'avant-dernière étape (ce qui l'a fait passer de la deuxième à la troisième place)  n'a pas complètement gâché les trois semaines malgré tout productives. « J'espère que les gens ont apprécié », a déclaré Evans. « Mon objectif était de donner mon maximum. Et je l'ai fait. J'ai fait quelques petites erreurs, de petites fautes, des choses que je ne pouvais pas anticiper. Ça arrive. En fin de compte, mon but a été atteint en donnant mon maximum et le fait d'être sur le podium, c'était bien ».

Baldato : 'Nous croyions en lui'
Fabio Baldato, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team a déclaré que les huit autres coureurs de l'équipe (dont six ont terminé la course) avaient particulièrement en tête l'idée d'aider Evans a réaliser son huitième top cinq sur un grand tour et faire mieux que la cinquième place qu'il avait décrochée au Giro en 2010. « C'est vraiment incroyable », a déclaré Baldato. « C'était notre but dès le début du Giro et nous croyions en lui. Tous n'étaient pas convaincus à 100% qu'il y arriverait. Dès la première étape, Cadel a toujours cherché à gagner du temps pour faire la différence. L'équipe, au jour le jour, a réalisé qu'il était fort et s'est ralliée autour de lui pour qu'il soit plus fort. C'était pour moi la plus grande satisfaction ». La dernière étape, longue de 197 kilomètres, qui se courait ce dimanche, a été remportée par Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step) ; il s'agissait de sa cinquième victoire sur la course.

Morabito a continué malgré une fracture du poignet
Daniel Oss, qui est arrivé deuxième de la 11ème étape, a rejoint ses coéquipiers  Adam Blythe, Steve Cummings, Evans, Steve Morabito, Ivan Santaromita et Danilo Wyss parmi les coureurs qui ont terminé la course. Oss était le seul coureur du BMC Racing Team a n'avoir jamais couru le Giro. « C'était une très belle opportunité d'aider Cadel, qui est l'un des meilleurs coureurs au monde. C'est une énorme expérience. Je ne suis pas un grimpeur alors les ascensions étaient un problème pour moi. Mais je me suis senti bien sur toute la course. L'équipe et tout le staff étaient parfaits ». Morabito a terminé la course malgré l'accident lors de la 16ème étape mardi, où il s'est fracturé le poignet. Aucune opération chirurgicale n'est prévue, a déclaré le Dr Max Testa, Médecin en Chef au BMC Racing Team. Morabito a déclaré qu'il ne pouvait pas partir sachant qu'Evans avait besoin d'aide. « J'avais très mal mais je voulais vraiment rester et continuer », a déclaré Morabito. « Mais cela faisait très mal ».

 

Ecoutez l'intégralité des commentaires d'Evans (en anglais et en italien) et Oss sur l'Ausio Line du BMC Racing Team consacrée au Tour d'Italie.