Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Philippe Gilbert (au milieu) a attaqué sur la fin mais a été rattrapé avant l'arrivée. (©Sirotti.)
Philippe Gilbert (au milieu) a attaqué sur la fin mais a été rattrapé avant l'arrivée. (©Sirotti.)

Vuelta a España, 5ème étape : l'attaque de Gilbert

28. août 2013

Le champion du monde sur route Philippe Gilbert a tenté la victoire d'étape ce mercredi à la Vuelta a España, mais le coureur du BMC Racing Team n'a pas réussi à prendre suffisamment d'avance et s'est fait rattraper par le peloton.

La douleur a disparu
Gilbert a attaqué à 1,2 kilomètres de l'arrivée de la course de 174,3 kilomètres où les deux derniers coureurs d'une échappée de cinq hommes ont tenu jusqu'aux trois derniers kilomètres. Gilbert a indiqué que son entaille  au genou gauche, suite à une chute à l'Eneco Tour du Benelux, allait beaucoup mieux. « Là, c'était finalement une bonne journée, j'avais de bonnes sensations et aucune douleur au genou, alors c'est une bonne nouvelle », a-t-il dit. « Je me suis battu à la fin, dans les derniers kilomètres. Mais j'ai raté ». Michael Matthews (Orica-GreenEdge) a remporté l'étape devant un sprint groupé. Vincenzo Nibali (Astana Pro Team) prend la tête du classement général. Gilbert (17ème) est arrivé avec ses coéquipiers du BMC Racing Team Klaas Lodewyck (19ème) et Ivan Santaromita (20ème) dans le top 20. « Je pense que c'était une bonne étape pour l'équipe », a déclaré Yvon Ledanois, Directeur Sportif Adjoint. « Je suis content pour Phil. Aujourd'hui, c'était mieux. Il avait de bonnes sensations. Et Santaromita était dans le premier top 20, toujours à l'avant avec quatre ou cinq gars avec lui ». Santaromita, le champion italien, est le coureur  du BMC Racing Team le mieux classé au général, en 12ème position, à 46 secondes.

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Gilbert et Ledanois sur l'Audio Line du BMC Racing Team consacrée à la Vuelta.