Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Ivan Santaromia (photographié ici lors du Paris-Nice) a représenté le BMC Racing Team dans l'échappée de 23 coureurs. (©BMC/Tim De Waele.)
Ivan Santaromia (photographié ici lors du Paris-Nice) a représenté le BMC Racing Team dans l'échappée de 23 coureurs. (©BMC/Tim De Waele.)

Tour de Catalogne, 4ème étape : une longue journée d'échappée pour Santaromita

21. mars 2013

Ivan Santaromita a fait partie de l'échappée du jour et son coéquipier Steve Morabito, 12ème, est le coureur du BMC Racing Team le mieux classé de l'étape du jour qui a été particulièrement difficile ce jeudi sur le Tour de Catalogne, et dont l'arrivée s'est faite au sommet du Port Ainé-Rialp.

Le leader de la course chute lourdement.

Santaromita était parmi les 23 échappés qui sont partis à la première des cinq ascensions, pour une étape longue de 217,7 kilomètres. Lorsque le leader de la course Alejandro Valverde (Movistar Team) a chuté lourdement, l'échappée a pris de l'avance tandis que le peloton attendait de voir si Valverde allait pouvoir continuer (ce qu'il n'a pas fait). « Je savais qu'il allait être difficile de faire l'arrivée car nous étions nombreux – certains figurent parmi les meilleurs au classement général – et les autres étaient étaient vraiment forts », a déclaré Santaromita. « Je pensais que Sky ou Movistar allait faire le front. Mais ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi les équipes qui avaient deux coureurs dans l'échappée, ne se sont pas mis à l'avant du peloton ». Lorsque l'échappée a éclaté dans la dernière ascension, Daniel Martin (Garmin-Sharp) a roulé seul pour la victoire d'étape et la tête du classement général, tandis que Morabito se classe 14ème à 1'51. Morabito a dit qu'il n'était pas sûr de son état de forme après s'être retiré du Tour Méditerranéen le mois dernier. « Mais pendant l'étape, je me sentais de mieux en mieux », a-t-il dit. « A la dernière ascension, j'ai essayé de rester avec les gars les plus forts et limiter les dégâts. Mais j'étais content de me trouver là, presque à l'avant ».