Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Tejay van Garderen a dit qu'il se sentait bien en parlant de sa performance sur le Paris-Nice, qui devient son deuxième top cinq dans une course à étapes cette saison. (photo du BMC Racing Team)
Tejay van Garderen a dit qu'il se sentait bien en parlant de sa performance sur le Paris-Nice, qui devient son deuxième top cinq dans une course à étapes cette saison. (photo du BMC Racing Team)

Van Garderen Quatrième au général du Paris-Nice

10. mars 2013

La cinquième place de Tejay Van Garderen lors du contre-la-montre individuel ce dimanche sur le Paris-nice permet au coureur du BMC Racing Team de prendre la quatrième place au général, améliorant ainsi sa performance de l'année dernière puisqu'il se plaçait cinquième.

Beaucoup de soutien

Avec son vélo de chrono, le BMC TMR01, Van Garderen a parcouru les 9,6 kms du Col d'Eze avec 52 secondes de plus que Richie Porte (Sky Procycling), le vainqueur d'étape et vainqueur du Paris-Nice. Sa performance lui aura  permis de remonter de deux places au général. Andrew Talansky (Garmin-Sharp) est arrivé deuxième du chrono et prend la deuxième place au général, tandis que Jean-Christophe Peraud (AG2R La Mondiale) fait le troisième meilleur temps, 23 secondes avant Van Garderen. « On vient toujours sur une course pour essayer de gagner ; je ne suis jamais venu sur une course en me disant que j'aimerais être quatrième », a dit Van Garderen. « Mais en fin de compte, l'équipe a incroyablement roulé toute la semaine. Tout se met en place : j'éi été protégé lors des étapes de plaine nerveuses et j'ai même eu droit à beaucoup de soutien dans les montagnes. L'équipe roule parfaitement bien, alors je peux lui faire confiance et nous ne sommes qu'en mars ».

Moinard se surprend lui-même

John Lelangue, Directeur Sportif du BMC Racing Team, a dit que lui aussi avait été encouragé par le gros travail d'équipe qui a aidé van Garderen lors d'une course arrosée par la pluie. « Nous pouvons toujours nous améliorer sur certains points, mais faire une quatrième place sur le Paris-Nice, c'est déjà mieux que l'année dernière », a déclaré Lelangue. « Tejay a même fait un meilleur temps que l'an dernier sur le même chrono, alors on est en route et il y a encore quelques bonnes courses à étapes avant le Tour de France ». Amaël Moinard, du BMC Racing Team, meilleur grimpeur du Paris-Nice en 2010, fait le 16ème meilleur temps aujourd'hui. A l'inverse de ses coéquipiers, il n'a pas utilisé le guidon aero bars 3T; il a roulé avec son BMC SLR01 standard, et son coéquipier Dominik Nerz, qui est parti une minute avant lui, a été source de motivation pour lui. « Quand je suis parti, je me sentais vraiment bien, alors je me suis dit que j'allais le rattraper », a déclaré Moinard en parlant de Nerz. « Je l'ai vu à la fin de la montée, mais je n'ai pas pu le rattraper. Mais j'ai fait toute l'ascension avec le grand plateau ».

Écoutez l'intégralité des commentaires de Lelangue, Moinard et Van Garderen sur l'Audio Line du BMC Racing Team