Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Steve Cummings, qui a fracturé à la fois son bassin et son poignet dans des chutes cette année, a expliqué qu'il n'avait pas pris de risques sur la descente technique. (BMC Racing Team photo.)
Steve Cummings, qui a fracturé à la fois son bassin et son poignet dans des chutes cette année, a expliqué qu'il n'avait pas pris de risques sur la descente technique. (BMC Racing Team photo.)

Tour de Suisse, Etape 1: Cummings et Bookwalter Dans Le Top 20

9. juin 2012

Steve Cummings et Brent Bookwalter ont terminé respectivement 16e et 17e ainsi les deux coureurs du BMC Racing Team - qui sont compagnons de chambre au Tour de Suisse - ont fini à moins de 24 secondes du meilleur temps de l'étape d'ouverture samedi.

« Un Effort Très Elevé » 

Dans sa première course pour son retour depuis sa chute qui l’a contraint d’abandonner l'Amgen Tour de CalifornieCummings, il a optée pour une « stratégie de non prise de risque » lors du chrono de 7.3 km en ascension durant les premiers 3,5 km, puis en descente vers le final. «C'est comme si c’était marqué dans mon esprit après tout ce qui m'est arrivé cette année, » a dit Cummings. « J'ai juste besoin de disputer des courses et puis je vais oublier tout ça et retrouver ma confiance. » Bookwalter a dit qu'il a essayé de mesurer la quantité d'effort à mettre dans la course qui a été remporté par Peter Sagan de Liquigas-Cannondale en 9:43. « Dans l’ensemble, il s'agissait essentiellement d'un effort de cinq à six minutes, » a déclaré Bookwalter. « Si vous allez un peu trop lentement, vous perdez 10 ou 15 secondes, les deux premières kilomètres. Si vous partez trop fort, vous perdez 10 ou 15 secondes dans le dernier kilomètre de l'ascension. Donc il s’agissait de soutenir un effort très élevé pendant cinq à six minutes. »