Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Cadel Evans domptant le dernier col pour s´offrir sa première victoire en 2011. (©Sirotti, www.sirotti.it.)
Cadel Evans domptant le dernier col pour s´offrir sa première victoire en 2011. (©Sirotti, www.sirotti.it.)

Tirreno-Adriatico, 6ème Etape: Evans victorieux !

14. mars 2011

Macerata, Italy

Lundi Cadel Evans a signé la première victoire en 2011 pour l´équipe BMC Racing Team en remportant l´avant dernière étape de Tirreno-Adriatico. L´Australien, impressionnant tout au long de la journée conforte sa place de leader.

Un final en trombes
L´ancien champion du monde a démontré toute sa classe en répondant à toutes les attaques lors du dernier kilomètre de course avant de régler le sort de Giovanni Visconti (Farnese Vini-Neri Sottoli). La force et l´abnégation de l´Australien auront eu raison de l´Italien dans le dernier virage de l´étape à quelques mètres seulement de la ligne d´arrivée.

C´est la première victoire d´Evans depuis sa victoire lors de la 7ème Etape du Giro l´année passée. «  Je suis très heureux. C´étais une chose de prendre le maillot de leader hier mais de m´imposer avec aujourd´hui me rend extrêmement heureux et fier. »

Un contre-la-montre individuel Mardi
Cadel Evans possède à présent neuf secondes d´avance sur Michele Scarponi (Lampre-ISD). Quatre autres coureurs sont à moins de 30 secondes de l´Australien alors qu´il ne reste à disputer qu´un contre-la-montre de 9,3 kilomètres. « Ma priorité était de ne pas perdre de temps sur mes adversaires aujourd´hui même si j´aurai voulu pouvoir grappiller des secondes supplémentaires dans le final. Le contre-la-montre ne fait qu´à peine 10 kilomètres et c´est sur que c´est toujours mieux d´avoir une avance confortable en s´élançant » commentait Evans réaliste.

Une équipe parfaite
Une échappée de deux coureurs a compté jusqu´à sept minutes d´avance sur cette étape longue de 182km avant que l´équipe BMC Racing Team prenne les choses en main et rattrape les fuyards à 16km de l´arrivée. A partir de là ce sont Alessandro Ballan et George Hincapie qui ont pris les choses en main en imposant une allure soutenue à l´approche du dernier col. Evans ne tarissait pas d´éloges après coup. « Toute l´équipe a été fantastique et que dire d´Alessandro et de George…ils ont été fabuleux. Je les remercie de m´avoir mis en position parfaite pour le final. Je n´ai eu qu´à terminer le travail. »