Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Steve Cummings a terminé deux secondes devant Ryder Hesjedal qui termine second. (© BMC / Tim de Waele.)
Steve Cummings a terminé deux secondes devant Ryder Hesjedal qui termine second. (© BMC / Tim de Waele.)

Steve Cummings remporte l’étape finale en Chine

13. octobre 2012

Steve Cummings du BMC Racing Team a dépassé au sprint Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp) pour remporter l'étape finale du Tour de Pékin samedi et le clore une saison ponctuée de fractures et de plusieurs mauvaises chutes.



Tenir Les Poursuivants A l’Ecart

Cummings a obtenu sa deuxième victoire de l'année pour le BMC Racing  Team en faisant d'abord partie d’une échappée de 12 hommes pour partir ensuite tout seul avec Hesjedal, le vainqueur du Giro d'Italia cette année, sur la montée finale. Les deux hommes ont acquis 30 secondes d’avance sur la partie supérieure - à 30 kilomètres de l'arrivée de la course de 182.5 km - avant d’emprunter une descente périlleuse en maintenant leur avance sur un groupe de poursuivants de 28 coureurs qui a finalement terminé 17 secondes derrière eux. «Il n'y a pas de meilleure façon de terminer la saison - en particulier pour Steve, » a déclaré le Directeur Sportif adjoint du BMC Racing Team Max Sciandri. « Il a eu deux fractures et est revenu. Il a un potentiel illimité s'il commence à croire plus en lui-même que ce fut le cas jusqu’à maintenant. Globalement, ce fut une bonne course pour nous. Nous étions dans les échappées dans lesquelles nous devions être et nous avons disputé les sprints que nous pouvions. »

 

« Agréable de gagner ainsi »

Cummings, qui a aussi remporté la 13ème étape de la Vuelta España a dit que tout était en place. L’étape a commencé avec un début difficile en cette dernière journée de course dans l’épreuve de cinq jours. « Cela signifie que normalement vous trouverez des hommes très forts dans l'échappée et c'est ce qui s'est passé », a t-il dit. «J'ai utilisé ma force dans les bons endroits, aujourd'hui, je pensais que j'allais avoir à faire deux efforts -dans les deux ascensions. De cette façon, c’était aussi difficile pour les coureurs qui restaient dans les roues que ceux qui comptaient sur eux-même. Donc, c'était génial que Ryder sois venu dans ce groupe parce qu'il est si fort. Je savais qu'il irait à 100 pour cent. » Cummings a surmonté un certain nombre de blessures et de chutes cette saison avant sa victoire en solitaire sur l'étape 13 de la Vuelta. Il s'est cassé le poignet gauche à la Vuelta al Pais Vasco, facturé le bassin à la Volta ao Algarve, blessé au poignet gauche au Amgen Tour de Californie et a subi une éraflure sévère quand il a chuté au Tour de France. «C'est vraiment agréable de gagner ainsi », a t-il dit.

 

Frank Dans Le Top 20 Au Général

Mathias Frank, à la 16e place, fut le coureur le mieux placé du BMC Racing Team dans le classement général alors que Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step) a remporté le général pour la deuxième année consécutive. Frank a grimpé l’ascension à l'arrière du groupe qui était à la poursuite du duo de tête jusqu’à la ligne. «Les gars avec qui j'étais ont pourchassé plein gaz, mais ces deux-là étaient aussi forts », a déclaré Frank. « En ce qui concerne la course en général pour moi, ça allait. J'ai eu un de bonnes étapes et je suis très heureux. »

 

Écoutez les commentaires complets de Cummings sur la ligne audio du BMC Racing Team:

www.bmcracingteam.com/news/audio-line/