Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Philippe Gilbert (deuxième sur la gauche) a quasiment gagné sa première course de la saison ce samedi. (© BMC / Tim De Waele.)
Philippe Gilbert (deuxième sur la gauche) a quasiment gagné sa première course de la saison ce samedi. (© BMC / Tim De Waele.)

Paris-Nice, 6ème étape: Gilbert Si Prêt Du But

9. mars 2013

Le champion du monde sur route Philippe Gilbert du BMC Racing Team arrive deuxième, tout juste derrière Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step) lors du sprint d'arrivée ce samedi sur le boulevard qui longe la mer à Nice pour l'avant-dernière étape de Paris-Nice.

Un Très Long Sprint

Tous les coéquipiers de Gilbert étaient là pour l'aider – excepté Brent Bookwalter qui a bien représenté le BMC Racing Team et passé la plupart de sa journée dans l'échappée du jour de 11 coureurs qui a été rattrapée 40 kms avant la fin d'une étape longue de 220 kilomètres. « Dominik Nerz et Daniel Oss ont fait un gros travail, mais sur la fin, il nous manquait un gars, j'ai donc fait un très long sprint – environ 300 mètres », a déclaré Gilbert. « Ce n'était pas facile de maintenir l'effort. C'est une grosse déception car perdre de si peu, ce n'est jamais bon ». La deuxième place de Gilbert est le meilleur résultat de la saison, qui compte aussi une troisième place sur la troisième étape du Santos Tour Down Under. Jose Rojas (Movistar)   arrive troisième tandis que Richie Porte (Sky Procycling) garde la tête du classement général. Neuf coureurs, donc Tejay Van Garderen du BMC Racing Team (6ème au général), se trouvent à moins d'une minute de Porte et il ne reste qu'un contre-la-montre individuel de 9,6 kms ce dimanche.

Van Garderen Reste Concentré

Jonh Lelangue, Directeur Sportif, a dit que le BMC Racing Team ferait désormais de son mieux pour mettre en place un train qui permette de disputer une arrivée droite et sur la longueur.  « Attaquer à un kilomètre n'avait pas beaucoup de sens car c'était trop loin et avec un vent de dos », a-t-il dit. « Le sprint a plutôt été bien fait  Nous ne sommes pas une équipe de sprinters, mais nous avons tout donné et Philippe a aussi donné tout ce qu'il a pu. Nous ne regrettons rien ». Van Garderen a dit qu'il sera difficile de rattraper les 52 secondes de retard sur Porte lors du contre-la-montre individuel dans le Col  d'Èze. « Le podium reste à portée de main, mais pour reprendre une minute sur Porte en seulement 20 minutes d'effort – surtout comme il roule, ce n'est pas possible », a déclaré Van Garderen. « Je peux juste faire de mon mieux. Je vais y aller et me concentrer sur moi-même. Si ça pouvait se transformer en victoire, ce serait génial ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Gilbert (anglais et français) et Lelangue sur l'Audio Line du BMC Racing Team.