Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Greg Van Avermaet s´est imposé sur Paris-Tours après s´être glissé dans une échappée tardive. (©BMC/Tim de Waele.)
Greg Van Avermaet s´est imposé sur Paris-Tours après s´être glissé dans une échappée tardive. (©BMC/Tim de Waele.)

Greg Van Avermaet remporte Paris-Tours

9. octobre 2011

Tours, France

Tours, France

Le coureur de l´équipe BMC Racing Team Greg Van Avermaet remporte Paris-Nice. Le Belge s´impose dans un sprint à deux face à Marco Marcato (Vacansoleil) et signe sa première victoire dans une classique du World Tour.

´Plus fort au sprint´

Van Avermaet a parfaitement joué le coup en attaquant une première fois à 50 kilomètres de l´arrivée réduisant ainsi le groupe de tête à une vingtaine d´unités. C´est ensuite Marco Marcato qui a placé un contre décisif dans la Côte de Beau Soleil à 10 kilomètres du but. Van Avermaet fut le seul à pouvoir le suivre. Les deux hommes ont rapidement repris et dépassé l´homme de tête Arnaud Gérard (FDJ) tout en se constituant une avance d´une vingtaine de secondes sur un groupe de poursuivants mal organisés. Il ne restait alors que la mythique avenue de Grammont pour départager les deux hommes. Greg Van Avermaet s´est alors collé dans la roue de Marcato et l´a débordé à 200 mètres de la ligne pour aller franchir en tête la ligne. « Je suis bon quand il s´agit de sprinter à la fin d´une course longue (230,5 kilomètres) et difficile tout comme lui d´ailleurs mais aujourd´hui j´ai été plus fort que lui. Heureusement qu´il a bien collaboré dans le final. Nous avions décidé de tout donner jusqu´à l´avenue de Grammont puis de nous départager au sprint » résumait Van Avermaet.

Une quatrième victoire en 2011
Van Avermaet compte à présent quatre victoires cette saison. Le Belge s´est imposé lors du Tour de Wallonie tout en n´en remportant l´ultime étape puis s´est adjugé la sixième étape et le maillot de meilleur sprinteur au Tour d´Autriche. Le meilleur résultat de Van Avermaet sur Paris-Tours était une 14ème place en 2009 lorsqu´il avait aidé son ex- et futur coéquipier Phillipe Gilbert à l´emporter. Les coéquipiers de Van Avermaet Dimanche étaient Taylor Phinney (23ème), Michael Schär (48ème), Alessandro Ballan (57ème), Marcus Burghardt (58ème), Mauro Santambrogio (59ème) et Martin Kohler (73ème). «Toute l´équipe BMC Racing Team a fourni un énorme travail aujourd´hui et je tiens à tous les remercier. Nous avons essayé de durcir et de contrôler la course pendant toute la journée » concluait Van Avermaet.

« Scinder le peloton »
Le Directeur Sportif de l´équipe BMC Racing Team John Lelangue expliquait après coup que la tactique avait été de scinder le peloton après la zone de ravitaillement (à 115 kilomètres de la ligne) en profitant du vent de travers pour créer une bordure. « Lorsque nous sommes passés devant la zone de ravitaillement et que j´ai vu les soigneurs avec les sept musettes je me suis dit que c´était très bon signe et que les gars étaient sans doute en train de durcir la course. Toute l´équipe était présente à l´avant dans un groupe de 50 coureurs et à partir de là nous n´avons plus laissé partir une seule échappée puis Greg a réussi à se glisser dans le bon coup. On ne pouvait souhaiter meilleur scénario pour cette dernière Classique. »