Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Cadel Evans, qui est deuxième au général depuis la 8ème étape et qui a également remporté le maillot du leader du classement par points, a rencontré les journalistes lors de la seconde journée de repos du Giro. (Photo d'Isaura Van Lancker, BMC Ra
Cadel Evans, qui est deuxième au général depuis la 8ème étape et qui a également remporté le maillot du leader du classement par points, a rencontré les journalistes lors de la seconde journée de repos du Giro. (Photo d'Isaura Van Lancker, BMC Ra

Tour d'Italie, 2ème journée de repos : Evans donne son avis sur les deux premières

20. mai 2013

Cadel Evans du BMC Racing Team a rencontré les journalistes ce lundi lors de la seconde journée de repos et a donné son avis sur la deuxième place qu'il occupe au général, à six étapes de la fin, dont trois montagneuses et un contre-la-montre individuel.



'Il y a un peu plus d'opportunités'
Evans a déclaré que sa décision tardive concernant sa participation au Giro pour la première fois depuis 2010, supposait qu'il avait moins pu se préparer. Mais le vainqueur du Tour de France 2011 a dit qu'il était jusqu'ici content de sa performance. Il est à 1:26 du leader Vincenzo Nibali (Astana Pro Team) et devance Rigoberto Uran (Sky Procycling), qui se trouve troisième, de 1:20. « Ce n'est pas si mal d'être deuxième au général à ce moment de la course », a déclaré Evans. « Ambitieux comme je suis, je dis que ce n'est pas impossible de gagner. Je vais donc être un peu plus vorace et je vais continuer de puiser plus encore au fond de moi-même ». Evans était 62ème au général après le contre-la-montre par équipe de la 2ème étape. Mais en arrivant deuxième le lendemain, il a accédé à la 12ème place du classement général. Après la 4ème étape, il est passé 10ème, puis sixième lors de la 7ème étape, avant de réaliser le septième meilleur temps du contre-la-montre individuel lors de la 8ème étape, ce qui l'a amené à la deuxième place du classement général. « Je vois une très bonne équipe Astana et un très bon Nibali qui a été capable de faire face à tout ce qui s'est présenté à lui jusqu'ici », a déclaré Evans. « Ce Giro, comparé à la douzaine de grands tours ou autres auxquels j'ai participé, a vraiment été un test à tous les niveaux, qu'il s'agisse des équipes, de la concentration, de la façon d'utiliser les vélos et des capacités physiques. Qu'il s'agisse du plat, des vents de côté, de la chaleur, du froid, du contre-la-montre, tout a tellement été un challenge pour tous et tout ce qui avait un rapport avec la course. C'est le moins que l'on puisse dire. Mais nous sommes à une semaine de la fin et il y a un peu plus d'opportunités. Nous verrons comment nous agirons ».
 

Ecoutez l'intégralité des commentaires (en anglais et en italien) sur l'Audio Line du BMC Racing Team consacrée au Tour d'Italie.