Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Daniel Oss (au centre) était parmi les coureurs du BMC Racing Team qui ont permis à Philippe Gilbert et Taylor Phinney d'éviter les problèmes. (©Sirotti.)
Daniel Oss (au centre) était parmi les coureurs du BMC Racing Team qui ont permis à Philippe Gilbert et Taylor Phinney d'éviter les problèmes. (©Sirotti.)

Eneco Tour, 4ème étape : éviter la chute

15. août 2013

Le champion du monde sur route Philippe Gilbert et son coéquipier du BMC Racing Team Taylor Phinney, ont évité une chute dans les six derniers kilomètres de l'étape de l'Eneco Tour du Benelux ce jeudi et conservent leur place dans le top 10 à la veille du contre-la-montre individuel.

L'équipe a protégé ses leaders
Une douzaine de coureurs ont été impliqués dans la chute massive qui a eu lieu peu de temps après que le peloton ait rattrapé le dernier coureur d'une échappée de quatre hommes, qui ont roulé ensemble une bonne partie de l'étape de 169,6 kilomètres. « C'était très rapide et très dangereux à la fin sur le circuit final », a déclaré Gilbert. « Mais l'équipe a fait du bon boulot. Nous étions toujours à l'avant, et c'est ce qui est important ». Fabio Baldato, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team a indiqué que toute l'équipe avait fait un gros travail pour éviter d'être pris dans la chute qui a provoqué une cassure dans le peloton. « J'ai vu que dans les 70 ou 80 derniers kilomètres, tous étaient avec Philippe et Taylor », a déclaré Baldato. « C'était incroyable de voir une équipe rouler comme cela ». Andre Greipel (Lotto Belisol) a remporté la victoire d'étape devant Giacomo Nizzolo (Radioshack Leopard) et Lars Boom (Belkin Pro Cycling), qui a pris la tête de la course. Gilbert est cinquième, à sept secondes de Boom, juste avant le contre-la-montre de 13,2 kilomètres vendredi. Phinney, qui est arrivé troisième d'un contre-la-montre de 37 kilomètres il y a 12 jours au Tour de Pologne, se trouve à 17 secondes de la tête de la course, en neuvième position. « Celui (le contre-la-montre) de la Pologne était bien plus long et à la fin d'une très longue semaine », a déclaré Phinney. « J'aime bien quand c'est un peu plus court. Je sais que je n'étais pas au top de ma forme en Pologne et je pense que je serai meilleur ici ». 

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Baldato, Gilbert (en néerlandais et en anglais) et Phinney sur l'Audio Line du BMC Racing Team.