Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Greg Van Avermaet (second en partant de gauche) a réalisé sa troisème seconde place de l'année. (Blandine Roquelet photo.)
Greg Van Avermaet (second en partant de gauche) a réalisé sa troisème seconde place de l'année. (Blandine Roquelet photo.)

Van Avermaet du BMC Racing Team est Second au GP de Wallonie

12. septembre 2012

Greg Van Avermaet a réalisé sa deuxième seconde place en cinq jours pour le BMC Racing Team au GP de Wallonie, Mercredi.

« Perdu Sa Roue »

Van Avermaet a dit qu'il n’a pu suivre l'attaque gagnante de Julien Simon (Saur-Sojasun) après être parti au sein des du groupe de tête décisif, comprenant six hommes qui ont atteint la montée finale de la Citadelle de Namur tous ensemble à moins de deux kilomètres de l'arrivée de la course de 203,1 kilomètres. « Avec le voyage retour du Canada, j'étais un peu fatigué aujourd'hui, mais je pense que j'avais les jambes pour gagner », a déclaré Van Avermaet. « Je ne pense pas que j'étais à mon niveau maximum, mais je pense que j'étais le plus fort de la course. A l’abord du final avec Simon, j'ai perdu sa roue juste avant le dernier virage, donc ce n'était pas facile de gagner la course, mais je suis en très grande forme et je suis satisfait.» Le vendredi au Canada, Van Avermaet a terminé second derrière Simon Gerrans (Orica-GreenEdge) dans le Grand Prix Cycliste de Québec. C'était son 13e top 10 de l'année et la troisième fois, qu’il a terminé deuxième.

 

Des Coureurs Dans Les Echappées

Le directeur sportif adjoint du BMC Racing Team Rik Verbrugghe, a déclaré qu’une crevaison au pied de la dernière ascension a empêché un autre compétiteur de l'équipe, Mauro Santambrogio, de disputer le final. « Bien qu’il nous ai manqué quelques petits détails pour remprter la course, l'équipe a fait un très bon travail aujourd'hui », a déclaré Verbrugghe. «Nous avons eu Johann Tschopp, Michael Schär, Adam Blythe et Klaas Lodewyck dans les échappées à un moment donné et Greg était très fort aujourd'hui. Il a vraiment tenté dur et un jour ça va payer. » Ivan Santaromita a été impliqué dans une chute à mi parcours de la course mais n'a pas eu fractures tandis que Yannick Eijssen n'a pas pris en raison d'une fièvre, a déclaré Verbrugghe.