Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Mathias Frank a décroché son septième podium de l'année en franchissant la ligne d'arrivée. (Photo d'Isaura Van Lancker, BMC Racing Team)
Mathias Frank a décroché son septième podium de l'année en franchissant la ligne d'arrivée. (Photo d'Isaura Van Lancker, BMC Racing Team)

Frank du BMC Racing Team troisième au Grand Prix de Wallonie

18. septembre 2013

Mathias Frank est arrivé troisième et le champion du monde sur route Philippe Gilbert a terminé 10ème pour le BMC Racing Team au Grand Prix de Wallonie.

Dans deux échappées

Frank, Jan Bakelants (Equipe Nationale Belge), vainqueur de la course et Thomas Voeckler (Team Europcar), arrivé deuxième, sont sortis du peloton à moins de 25 kilomètres de l'arrivée et ont su garder une certaine distance jusque la ligne d'arrivée après une course de 203,1 kilomètres. Mais dans la dernière ascension de la Citadelle de Namur, Frank n'a pas pu suivre et répondre à l'attaque de Voeckler. Bakelants et Voeckler se sont battus pour la victoire avec huit secondes d'avance sur Frank. « Quand Bakelants a attaqué, je me suis simplement mis dans ses roues », a déclaré Frank. « C'est mon boulot de faire cette course. Je n'ai pas couru depuis quasiment trois semaines, mais je suis en forme. Mais j'étais un peu à mon maximum quand ils ont mis les gaz ». Frank a indiqué qu'il s'était mis dans les roues de Bakelants et Voeckler, tout en sachant que Gilbert (vainqueur de cette course en 2006 et 2011) et son coéquipier Greg Van Avermaet (deuxième l'année dernière) étaient dans un petit groupe de poursuivants. « Dans notre stratégie, nous devions rouler pour Phil et Greg », a déclaré le double vainqueur d'étape au Tour d'Autriche. « Comme j'étais là, j'ai juste attendu et je n'ai pas trop roulé avec les gars. A la fin, je ne pouvais pas suivre, ça aurait donc été mieux s'ils (Gilbert et Van Avermaet) étaient revenus. Mais c'est comme ça ». C'est la septième fois que Frank monte sur le podium cette saison. Plus tôt dans la course, Larry Warbasse du BMC Racing Team, a fait partie d'une échappée de 10 hommes qui a tenu jusqu'aux 40 derniers kilomètres. «  J'ai un peu été surpris que la cassure se fasse quasiment dans une descente », a déclaré Warbasse. « Nous étions seulement supposés surveiller certaines équipes. J'ai vu que Niki Terpstra (Omega Pharma-Quick Step) était là, alors j'y suis allé ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Frank et Warbasse sur l'Audio Line du BMC Racing Team.