Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

A deux jours de l´arrivée Cadel Evans est le nouveau leader de Tirreno-Adriatico. (©Sirotti, www.sirotti.it)
A deux jours de l´arrivée Cadel Evans est le nouveau leader de Tirreno-Adriatico. (©Sirotti, www.sirotti.it)

Cadel Evans de l´équipe BMC Racing Team leader de Tirreno-Adriatico

13. mars 2011

Castelraimondo, Italy

Dimanche, Cadel Evans de l´équipe BMC Racing Team s´est emparé de la tête du classement général de Tirreno-Adriatico. L´Australien a réussi à maintenir tous ses principaux rivaux à distance sur la deuxième étape consécutive de 240km.

Retardé par le trafique

Cadel Evans et un petit groupe ont réussi à reprendre une échappée matinale à seulement quelques encablures de la ligne d´arrivée alors que les fuyards avaient compté jusqu´à 11 minutes d´avance.
Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) s´impose au sprint devant l´Australien qui n´a rien pu faire contre le belge. « Je ne me faisais pas d´illusions quand je me suis retrouvé au sprint face à Gilbert. Je me suis retrouvé coincé dans le trafique après l´arrivée ce qui m´a vraiment déçu. En ce qui concerne le classement général je dois avouer être satisfait. »

Une courte avance
Quatre coureurs se trouvent à moins de cinq secondes d´Evans au classement général. Il reste une étape de 178km Lundi avant le contre-la-montre individuel (9,3km) qui clôturera Tirreno-Adriatico Mardi.
Evans a souligné qu´il continuerai a être fortement dépendant de ses coéquipiers comme il l´a été sur le Sasso Tetto le grand col de la journée. « L´équipe Lampre a imposé un bon tempo en début de montée avant que George (Hincapie) prenne les choses en main sur la seconde partie du col. Il marche vraiment bien. Il y avait quelques coureurs dangereux au classement général que nous avons essayé d´éliminer et George a vraiment bien fait les choses » avoua soulagé Evans.

Paris-Nice, 8ème Etape: Une journée éprouvante
Nice, France. Pour
les trois coureurs de l´équipe BMC Racing Team qui ont terminé l´étape de Dimanche longue de 124km sous la pluie, le froid et de forts vents le calvaire est terminé. « Il s´agissait uniquement de survivre pour eux. Nous avons essayé de glisser quelques coureurs dans une échappée mais Karsten (Kroon) récupérait encore de l´étape de la veille tout comme les autres coureurs qui avaient tenté leur chance » avoua fataliste le Directeur Sportif de l´équipe BMC Racing Team John Lelangue. C´est le francais Thomas Voeckler (Europcar) qui s´impose en solitaire alors que Tony Martin (HTC-Highroad) remporte le général.