Veuillez choisir votre pays et votre langue
France, Français

team news

Le BMC Racing Team s’est imposé dans le contre-la-montre par équipes pour cinq secondes. (©BMC/Tim De Waele.)
Le BMC Racing Team s’est imposé dans le contre-la-montre par équipes pour cinq secondes. (©BMC/Tim De Waele.)

Victoire du BMC Racing Team dans le contre-la-montre par équipes

4. février 2013

Grâce à un final décoiffant, le BMC Racing Team s’est imposé, lundi, dans le contre-la-montre par équipes du Tour du Qatar. Vainqueur au sprint, dimanche, de la première étape, Brent Bookwalter a défendu avec succès son maillot de leader.

Un rythme constant
Bien calés sur leur BMC de contre-la-montre TMR01s, cinq des huit coureurs de l’équipe sont parvenus à franchir la ligne d’arrivée en 16 minutes et 7 secondes. Il n’en a pas fallu plus pour devancer de 5 secondes la formation Sky Pro Cycling et de 10 seconde Omega Pharma-Quick Step. Toujours porteur du maillot or de leader du classement général, Brent Bookwalter a expliqué ne pas avoir paniqué en prenant connaissance du retard de 9 secondes sur les Sky à mi-parcours. «Ma plus grande inquiétude était de nous voir tous nous exciter au point de ne plus pouvoir souffler et de perdre nos automatismes. Nous avons réussi à garder le même rythme. De plus, nous nous sommes montrés prudents lors des changements direction. C’est peut-être là que nous avons perdu un peu de temps. Mais j’étais confiant pour la fin. Nous avions encore tous des ressources. Et dans le final, Taylor (Phinney) et Michi (Schär) étaient vraiment très forts.»

Un effort d’équipe total
Directeur sportif adjoint du BMC Racing Team Jackson Stewart s’est réjoui de ce succès obtenu grâce aux entraînements spécifiques effectués, le mois dernier, en Espagne  lors du camp d’entraînement. «Nos rotations se sont révélées quasi parfaites. Nous avons seulement perdu Steve Cummings, Adam Blythe et Yannick Eijssen dans le final. Ils étaient vraiment épuisés. Ensuite, Taylor (Phinney) a encore trouvé la force d’effectuer un relais à une vitesse folle sur les huit cent derniers mètres. Grâce à cette victoire d’étape, Brent Bookwalter est toujours en tête du classement général avant les quatre dernières étapes. Taylor Phinney occupe le second rang tout en portant le maillot du meilleur jeune. En plus des coureurs précités, Greg Van Avermaet et Larry Warbasse faisaient partie de l’équipe gagnante. Tout à sa joie d’être en tête de l’épreuve, Brent Bookwalter n’en a pas moins rendu un hommage appuyé à ses coéquipiers. «Ce n’est pas moi qui porte le maillot mais toute l’équipe. Tous les gars se sont mis à la planche aujourd’hui et je suis très heureux mais aussi fière d’être celui qui le porte.»