Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

Martin Kohler du BMC Racing Team (au centre) a permis de mener l'échappée par moments pour son coéquipier Dominik Nerz (juste derrière). (©BMC/Tim De Waele.)
Martin Kohler du BMC Racing Team (au centre) a permis de mener l'échappée par moments pour son coéquipier Dominik Nerz (juste derrière). (©BMC/Tim De Waele.)

Vuelta a España, 16ème étape : Nerz Quatrième

9. septembre 2013

Dominik Nerz du BMC Racing Team décroche une quatrième place ce lundi, son meilleur résultat de la saison, avec une arrivée au sommet sur la Vuelta a España après avoir fait partie de l'échappée avec son collègue Martin Kohler.

Un manque de puissance à l'arrivée
Le peloton a finalement laissé un peu de liberté à Kohler, Nerz et environ 18 autres coureurs à environ 50 kilomètres de l'arrivée de la course de 146,8 kilomètres. Quand leur avantage de deux minutes est passé à trois, il était évident que le groupe allait tenir jusqu'au bout. « C'était génial que Dominik et moi soyons ensemble dans l'échappée », a déclaré Kohler, « j'ai donc un peu plus travaillé pour qu'il s'économise un peu. Quand c'était plat, j'y allais plein gaz pour maintenir l'écart ou l'augmenter». Quand l'ascension de 15,8 kilomètres a commencé à s'accentuer, Nerz était parmi ceux qui, dans le groupe, poursuivaient Warren Barguil (Team Argos-Shimano), parti seul. Rigoberto Uran (Sky Procycling) a rattrapé Barguil dans le dernier kilomètre tandis que Nerz et Bartosz Huzarski (Team NetApp-Endura) ont réduit l'écart avec les deux dans les 200 derniers mètres. Mais Barguil a accéléré et dépassé Uran au sprint pour remporter sa deuxième étape. Huzarski est arrivé troisième et Nerz a terminé seul, huit secondes plus tard et gagne une place au général en se classant 16ème. « Le problème, c'est que ces deux derniers jours ont été vraiment durs pour moi », a déclaré Nerz. « C'était peut-être le peu d'énergie qui me manquait pour la victoire. J'ai pensé pouvoir les rattraper mais le vent de face était vraiment fort dans les 300 derniers mètres. Ensuite, le gars de chez NetApp m'a rattrapé et ça m'a démoralisé. C'est un peu triste car on n'a pas tous les jours l'occasion de pouvoir gagner une étape comme celle-ci ». Yvon Ledanois, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team, a déclaré que si Nerz avait moins travaillé, l'arrivée aurait été différente. « On a vu que Barguil était toujours en dernière position plus tôt dans l'échappée et regardez le résultat », a-t-il dit. « Je pense que c'est une bonne et une mauvaise expérience pour Dominik à l'avenir». 

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Kohler, Ledanois et Nerz sur l'Audio Line du BMC Racing Team