Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

Michael Schär (au centre), du BMC Racing Team, était dans l'échappée du jour (© Sirotti.)
Michael Schär (au centre), du BMC Racing Team, était dans l'échappée du jour (© Sirotti.)

Van Avermaet Sixième au Strade Bianche

2. mars 2013

Greg Van Avermaet du BMC Racing Team a décroché la sixième place ce samedi au Strade Bianche, après une échappée initiée par son co-équipier Michael Schär, seulement repris à quelques kilomètres de l'arrivée.

Schär a pensé à Ballan

Schär a dit qu'il voulait faire partie de l'échappée, à tel point qu'il a roulé en solitaire près de 15 kilomètres dès le début de la course (sur les 188 kms du parcours), il a ensuite été rejoint par trois coureurs.  Le groupe a su creuser une avance de 11 minutes. « J'ai pensé toute la journée à Alessandro Ballan parce que c'est une course pour lui ; il a toujours été bon sur le Strade Bianche », a déclaré Schär en parlant de son coéquipier actuellement en convalescence suite à un accident survenu lors d'un entraînement au mois de décembre. « J'ai fait de mon mieux pour qu'il soit fier de moi et ça m'a motivé ». Avec une avance d'une minute sur les 17 derniers kilomètres, Moreno Moser (Cannondale Pro Cycling), qui remportera la course, a attaqué et lâché le groupe d'échappés. Van Avermaet a dit qu'il n'était pas en mesure de le suivre. « Quand Moser est parti, j'avais déjà subi pas mal d'attaques de Fabian Cancellara et Peter Sagan. C'était donc l'occasion idéale pour lui d'attaquer car dans le groupe nous étions tous un peu coincés » a-t-il dit. « Je suis malgré tout content de mon résultat. Je pense avoir fait ma course intelligemment ».

La course convient à Van Avermaet

En quatre participations à la semi-classique qui traverse des routes blanches et poussiéreuses, Van Avermaet n'a jamais fait mieux que sa cinquième place l'an dernier « C'est une très bonne course pour moi », a-t-il dit, « Je n'ai pas eu d'accident, pas de crevaison non plus. J'espère que ça continuera comme ça ». Fabio Baldato, Directeur Sportif au BMC Racing Team, a dit qu'il admirait la force de Schär, qui continuait d'attaquer dans les derniers kilomètres. « Michi était vraiment l'homme de la journée », a-t-il dit.  « Nous avions confiance en lui parce qu'il est vraiment fort et que c'était une bonne échappée. C'était aussi une bonne chose d'avoir des coureurs comme Cadel et Greg derrière lui dans le peloton, pour maintenir la pression ».

Ecoutez les commentaires de Baldato, Schär et Van Avermaet sur l'Audioline du BMC Racing Team.