Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

Grev Van Avermaet s'est classé 2e de l'étape gagnée par Peter Sagan. (©BMC/Tim De Waele.)
Grev Van Avermaet s'est classé 2e de l'étape gagnée par Peter Sagan. (©BMC/Tim De Waele.)

Tour d’Oman, 3e étape: Greg Van Avermaet 2e et Philippe Gilbert 7e

13. février 2013

Le BMC Racing Team s’est mis en évidence, mercredi, lors de la 3e étape du Tour d’Oman. Greg Van Avermaet a terminé 2e alors que Philippe Gilbert, le champion du monde sur route, s’est classé 7e.

Pas de bonnes sensations

Peter Sagan (Cannondale) s’est facilement octroyé son second bouquet consécutif, mercredi, dans le sprint de la 3e étape du Tour d’Oman. De son côté, Greg Van Avermaet a signé le meilleur résultat de sa saison en terminant 2e et en remontant à la 3e place du classement général à 26 secondes de Peter Sagan et 10 secondes derrière Tony Gallopin (Radioshack-Leopard). «Philippe (Gilbert) et moi-même savions que le final pouvait nous convenir. Mais je n’avais pas de bonnes sensations et lui non plus d’ailleurs», a déclaré Greg Van Avermaet. «Nous voulions essayer de voir où nous en sommes au niveau de notre préparation. Nous étions bien placés au début de la montée dans les roues de Peter Sagan et Tony Gallopin. Mais quand Sagan a attaqué je ne suis pas arrivé à le suivre.» Malgré tout, Greg Van Avermaet a signé son meilleur résultat depuis sa 2e place décrochée au GP de Wallonie en septembre 2012.

Bon travail d’équipe dans le final

Philippe Gilbert a salué le bon travail d’équipe effectué dans cette étape longue de 190 km où quatre hommes avaient été rejoints par le peloton à 18 km de la ligne d’arrivée. «Nous avons vraiment bien travaillé car nous sommes toujours restés dans les premières positions du peloton dans le final et plus particulièrement dans les cinq derniers kilomètres. Certes, nous n’avons pas gagné mais nous nous sommes bien entendus au sein de l’équipe pour effectuer un bon travail.» A la veille de l’étape reine avec une arrivée jugée au sommet de la Montagne Verte, le champion du monde sur route se juge en bonne forme avant les classiques à venir. «Après cinq heures vingt de course, je n’étais pas si mal ce qui veut quand dire que je ne suis pas loin d’être prêt pour les prochaines courses. Même si le niveau n’est pas très élevé, j’ai roulé durant cinq heures et c’est le plus important.»

Ecoutez les interviews de Philippe Gilbert (anglais) et Greg Van Avermaet (néerlandais et français) sur l’Audio Line du BMC Racing Team.