Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

Le BMC Racing Team a roulé à l'avant du peloton pour protéger Hushovd (à droite) et sa place au classement général. (©BMC/Tim De Waele.)
Le BMC Racing Team a roulé à l'avant du peloton pour protéger Hushovd (à droite) et sa place au classement général. (©BMC/Tim De Waele.)

Tour de Pékin, 2ème étape : Hushovd passe en deuxième place

12. octobre 2013

Thor Hushovd du BMC Racing Team est ex-æquo au général après la victoire de Nacer Bouhanni (FDJ.fr) lors de la 2ème étape ce samedi, mais passe deuxième au général en raison de critères qui les ont départagés.

'Trop à l'arrière'

Hushovd est arrivé 27ème du sprint massif, remporté par Bouhanni devant Roberto Ferrari (Lampre-Merida) et Mitchell Docker (Orica-GreenEDGE). Il a été déterminé que Bouhanni avait un total de places à l'arrivée plus bas que Hushovd sur les deux premières étapes, Bouhanni remporte donc le maillot rouge du leader. Hushovd a déclaré qu'il était bien placé jusqu'au dernier kilomètre. « J'étais trop à l'arrière et quand j'ai essayé de partir, je me suis retrouvé coincé et c'était donc trop tard », a-t-il dit. « L'équipe a fait un gros travail pour contrôler l'échappée. Malheureusement, nous avons fait de gros efforts et nous avons perdu l'étape et le maillot. Mais ça arrive ». Le champion norvégien sur route – qui a remporté le sprint de la première étape vendredi, a indiqué qu'il ne remporterait probablement pas d'autre étape d'ici mardi, l'arrivée se faisant sur du plat dans le centre de Pékin.

De l'aide souhaitée

Martin Kohler et Larry Warbasse du BMC Racing Team ont fait leur travail à l'avant pendant quasiment toute l'étape de 201,5 kilomètres – la plus longue de la course de cinq jours – pour aider au contrôle de l'échappée de cinq hommes. « Notre objectif était de contrôler la course pour ça ne devienne pas n'importe quoi », a déclaré Max Sciandri, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team. « Cinq coureurs sont partis et nous les avons plutôt bien contrôlés à distance – quatre ou cinq minutes. Je suis content de la manière dont l'équipe a roulé ». Kohler a déclaré qu'il aurait souhaité un peu d'aide de la part des équipes avec des sprinteurs pour l'aider à poursuivre les échappés. Le dernier des coureurs échappés a été rattrapé à 10 kilomètres de l'arrivée. « Mais ils n'ont vraiment rien fait », a-t-il dit. « Dans les 20 derniers kilomètres seulement, nous avons été aidés par un autre coureur. C'était donc une journée assez dure ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Hushovd (en anglais et en norvégien), Kohler et Sciandri sur l'Audio Line du BMC Racing Team