Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

Cadel Evans et toute l'équipe BMC Racing Team se réjouissaient à l'idée de profiter de la journée de repos. (©BMC/Tim de Waele.)
Cadel Evans et toute l'équipe BMC Racing Team se réjouissaient à l'idée de profiter de la journée de repos. (©BMC/Tim de Waele.)

Tour de France, 9ème Étape: Garder le cap

10. juillet 2011

Saint-Flour, France

Cadel Evans a concédé sa deuxième place au général lors de la 9ème étape du Tour mais le Directeur Sportif de l'équipe BMC Racing Team John Lelangue se voulait néanmoins confiant quant à la possibilité de refaire le retard lors des deux dernières semaines de course.

Evans toujours présent sur le podium

Evans termine dans un petit groupe à 3:59 du vainqueur d'étape (208km) Luis-Leon Sanchez (Rabobank), Sanchez seul survivant d'une échappée de trois coureurs qui s'était formée en début d'étape. Thomas Voeckler (Team Europcar) fini second et s'empare du maillot jaune. Il compte une avance de 2:26 sur Evans qui pointe désormais à la troisième place."C'était une bonne course pour Cadel aujourd'hui. Les gars l'ont parfaitement protégé et bravo à Voeckler qui a connu une belle journée" commentait Lelangue." Lundi marque la première journée de repos, une journée bien méritée!"

Des images effroyables
Plus d'une demi douzaine de coureurs ont du abandonner Dimanche pour cause de blessures. Evans avouait avoir été choqué par la vision d'une chute massive dans la descente du Col du Pas de Peyrol." Je suis sorti d'un virage à 180 degrés et tout d'un coup j'ai vu tous ces coureurs à terre. J'ai vu beaucoup de visages en détresse et j'ai très franchement eu peur en voyant cette scène surtout après ce qui s'est passé avc Woutet Weylandt pendant le Giro." Brent Bookwalter de l'équipe BMC Racing Team a été pris dans la chute mais en est sorti qu'avec quelques contusions et égratignures.Le Directeur Sportif de l'équipe BMC Racing Team John Lelangue avouait que l'équipe pouvait s'estimer heureuse d'avoir été épargnée." Notre décision d'avoir voulu emmener des coureurs de classiques chevronnés au Tour s'avère être le bon choix.La première semaine s'est très bien passée pour nous."