Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

L'équipe BMC Racing a survécu à une journée semée d'embûches au Tour de France. (Photo : Tim de Waele)
L'équipe BMC Racing a survécu à une journée semée d'embûches au Tour de France. (Photo : Tim de Waele)

Tour de France, 2e étape : chaos total

5. juillet 2010

Spa, Belgium

Quatre des huit coureurs de l'équipe BMC Racing – dont le champion du monde Cadel Evans – ont terminé dans le groupe de tête lundi, après une deuxième étape du Tour de France chaotique sous la pluie sur les routes étroites de Belgique.

Cadel Evans impliqué dans une collision
Cadel Evans, Alessandro Ballan, Brent Bookwalter et Karsten Kroon ont franchi la ligne avec le peloton secondaire 3:56 après le vainqueur en solo Sylvain Chavanel (Quick Step). Voici ce que Cadel Evans pense de la collision qui l'a impliqué lui et ses coéquipiers George Hincapie et Mauro Santambrogio - qui ont tous quitté la route sans rien se casser : « C'était une route étroite – en pente – recouverte d'essence ou quelque chose de ce genre, et tout le peloton est tombé. Je m'excuse auprès du public de ne pas courir mais ce n'aurait pas été juste pour les nombreux blessés. »

Echappée de Marcus Burghardt
George Hincapie est tombé deux fois en 300 mètres et a fini plus de cinq minutes en retard sur le peloton, avec ses coéquipiers Marcus Burghardt, Steve Morabito et Santambrogio. Plus tôt, Marcus Burghardt faisait partie d'une échappée de 8 coureurs bénéficiant d'une avance de 7 minutes avant de se détacher à 40 kilomètres de l'arrivée. « Nous sommes heureux du retour de Cadel et de Brent – et en particulier de Brent – car sa place est déterminante pour la position de notre équipe dans une autre étape technique demain », a déclaré le directeur sportif de l'équipe BMC Racing John Lelangue.