Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

Cadel Evans a pris en charge la poursuite dans le Galibier. (©BMC/Tim de Waele.)
Cadel Evans a pris en charge la poursuite dans le Galibier. (©BMC/Tim de Waele.)

Tour de France, 18ème Étape: En charge de la poursuite

21. juillet 2011

Serre Chevalier, France

Cadel Evans de l´équipe BMC Racing Team a pris ses responsabilités lors de la 18ème étape du Tour de France lorsqu´il a fallu prendre en chasse le futur vainqueur d´étape Andy Schleck (Leopard Trek) dans le Galibier, dernier col du jour.

Evans quatrième

Evans a bien repris près de 45 secondes sur l´avance d´Andy Schleck dans le dernier kilomètre de la montée du Galibier mais cela ne l´a pas empêché de perdre sa deuxième place au général. Andy et Franck Schleck (deuxième de l´étape) sont tous les deux passés devant Evans (3ème de l´étape) au général.  Thomas Voeckler (Team Europcar) a réussi à sauver son maillot jaune pour 15 secondes et devance à présent Evans de 1 :12 lui même placé quatrième. « C´était un peu bizarre de voir Voeckler et son équipe arrêter de rouler alors qu´il a le maillot jaune sur les épaules » commentait Evans. « Ils ont bien roulés toute la semaine mais aujourd´hui ils ne voulaient pas prendre la responsabilité de la course. Ils m´ont regardés en me faisant comprendre que c´était à moi de travailler mais j´étais seul à ce moment. Je suis forcément déçu d´avoir perdu des places au général. »

L´aide de mes équipiers
Après qu´Andy Schleck ait attaqué dans le col de l´Izoard à plus de 60km de l´arrivée Cadel Evans a fait appel à Brent Bookwalter (parti dans l´échappée matinale) pour lui venir en aide et faire le tempo. L´américain s´était échappé avec 18 autres coureurs en début d´étape. « J´ai donné tout ce qui restait en moi pour venir en aide à Cadel une fois que son groupe m´a repris » avouait Bookwalter. « Lorsqu´ils sont revenus sur moi,  je n´avais plus d´énergie en moi mais j´ai quand même tout donné. » Une fois Bookwalter lâché ce sont Amael Moinard et Steve Morabito qui se sont sacrifiés pour aider Evans dans le dernier col.

Rien n´est perdu
Le Président et Manageur Général de l´équipe BMC Racing Team Jim Ochowicz avouait qu´il avait été impressionné par la force d´Evans dans sa prise en chasse et remontée sur d´Andy Schleck. « Cela aurait pu être beaucoup plus grave au final si Cadel n´avait pas pris l´initiative de prendre à son compte la chasse sur Andy. Alberto Contador ainsi que Samuel Sanchez ont tous les deux été incapables de réagir à l´attaque d´Andy Schleck. Je pense qu´ils étaient tous les deux à bout de carburant. Cette course est loin d´être terminée et nous sommes encore très bien placés à l´abord de l´étape de demain. Cela va être dur mais nous seront présents comme nous l´avons été depuis le début de ce Tour de France. »