Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

Alessandro Ballan a pris la deuxième place dans une photo-finish (Photo : Tim de Waele).
Alessandro Ballan a pris la deuxième place dans une photo-finish (Photo : Tim de Waele).

Tour de France, 15ème étape : A. Ballan termine second de l’étape

19. juillet 2010

Bagneres-de-Lucho, France

Alessandro Ballan de BMC termine second de l’étape de lundi pour le jour du centenaire de la première étape de haute montagne du Tour de France dans les Pyrénées.

Une attaque imparable
Ballan a lutté avec Aitor Perez (Footon-Servetto) pour la deuxième place après une descente à toute vitesse sur le Port de Balès. Thomas Voeckler (Bbox Bouygues Télécommunication) a accéléré à 7,5 km de l’arrivée, lâchant dans l’ascension ses compagnons d’échappée emmenés par Ballan pour terminer seul. A. Ballan a indiqué : « Je me sentais bien aujourd'hui, mais Voeckler était bien trop fort quand il a attaqué. Je n’ai pas pu le suivre et ai donc continué à mon rythme. J'espère que cette bonne forme m'aidera pour cette dernière semaine du Tour, ainsi que dans les autres courses ensuite. »

Evans regarde vers l’avant
Le champion du monde Cadel Evans a terminé 36ème de l’étape de ce lundi et descend à la 22ème place du classement général, à 16 minutes 16 du nouveau maillot jaune Alberto Contador (Astana). Evans a déclaré : « J’étais un peu fatigué aujourd'hui et je ressentais des douleurs. Je ne sais pas ce qui s’est passé. Mon pansement (sur un coude fracturé) s’est détaché et j’ai des problèmes de peau à force de tous ces traitements et de porter un pansement pour maintenir le tout. Bref, un mal en chasse un autre. Mais je n’ai pas dit mon dernier et demain sera un autre jour. »

Abandon de Santambrogio
Mauro Santambrogio a été contraint d’abandonner la course au début de l'étape en raison d’une infection virale. Le Dr Max Testa a indiqué que le coureur italien présentait des signes de faiblesse depuis dimanche, ajoutant : « Il avait déjà du mal à manger hier soir et il n'avait plus aucune énergie ce matin. La première heure de l’étape a été extrêmement dure puisque la vitesse atteignait 47,5 km/h et il n’a pas pu s’en remettre. »