Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

Cadel Evans (gauche) a conduit le sprint final de son groupe. (©BMC/Tim de Waele.)
Cadel Evans (gauche) a conduit le sprint final de son groupe. (©BMC/Tim de Waele.)

Tour de France, Etape 10: Evans reste deuxième, Van Garderen est maintenant 10e

11. juillet 2012

Cadel Evans du BMC Racing Team a maintenu sa deuxième place au général, mercredi, au Tour de France tandis que son coéquipier Tejay van Garderen a agrandi son avance dans la compétition du meilleur jeune mais a glissé à la 10ème place du classement général.

Peu d'Occasions

Une journée durant laquelle les prétendants au général ont laissé s’échapper un groupe de 23 hommes qui ont gagné un avantage de huit minutes et qui s’est conclue par la victoire de Thomas Voeckler (Team Europcar), tandis qu’Evans a essayé de garder son plus proche rival en vue. Mais quand Vincenzo Nibali (Liquigas-Cannondale) a attaqué sur la plus longue montée de la journée, Evans a déclaré avoir ressenti un peu de pression. « Il (Nibali) est parti et j'étais un peu hésitant, » a dit Evans. « Peut-être que c'était une occasion manquée ou autre. » Mais Nibali n’a pu résister devant la chasse menée par le Team Sky et le leader de la course Bradley Wiggins. « Sky a vraiment l'équipe pour ce parcours et cette situation », a déclaré Evans. « Donc, il ne reste quepeu d’occasions et elles sont espacées. Et avec le vent et la montée qui était loin de l'arrivée, ce n’était pas évident aujourd'hui. »

 

Tourné Vers l'Avenir

Evans a terminé 12e de l’étape, en franchissant la ligne à 3:16 derrière Voeckler, dans un groupe qui contenait quasiment tous les coureurs du top 10. Jeudi, la course se disputera entre les Alpes, avec quatre montées catégorisées sur un parcours de 148 km. Evans a dit qu'il cherchera à réduire son écart de 01:53 face à Wiggins. « Il faut se créér des opportunités soi-même, » a déclaré le vainqueur sortant. « Demain, je pense que les coureurs qui attaquent seront plus récompensés. Mais nous devrons voir comment les autres équipes réagissent à la course. »

 

« Journée Difficile» Pour Van Garderen

Van Garderen a perdu le contact vers le haut du Col de Richemond, la dernière des trois montées catégorisées du parcours de 194,5 kilomètres, mais il a riposté pour garder le maillot blanc sur ses épaules. « C'était juste une journée difficile, » a t-il dit. «Je me débattais là-bas. J’ai lâché sur la dernière montée du jour et j’ai dû me battre dans la descente pour m'assurer que je pourrais être là pour protéger (Evans) un peu plus à la fin. Dans la montée d’un kilomètre (à l'arrivée), j’ai atteint ma limite. » Van Garderen a terminé 27e, 17 secondes derrière le groupe Evans et passe de la huitième à la dixième place du général.

 

Écoutez les commentaires de complets d’Evans (en anglais) et van Garderen (en anglais) sur la ligne audio du BMC Racing Team au Tour de France:

www.bmcracingteam.com/grand-tours/tour-de-france/audio/