Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

Avant que des trombes d'eau ne s'abattent sur le parcours, Greg Van Avermaet était à l'avant du peloton . (© Sirotti.)
Avant que des trombes d'eau ne s'abattent sur le parcours, Greg Van Avermaet était à l'avant du peloton . (© Sirotti.)

Tirreno-Adriatico, 2ème Etape : Ne Pas Prendre De Risques Sous La Pluie

7. mars 2013

Le principal objectif du BMC Racing Team ce jeudi - protéger Cadel Evans sur un circuit final détrempé - a été un succès, a déclaré Max Sciandri, Directeur Sportif au BMC Racing Team.

Phinney Y Va

Sciandri a dit que les conditions étaient épouvantables lorsque le peloton a commencé à effectuer cinq tours d'un circuit de 12,4 kilomètres qui caractérisait l'étape du jour, longue de 232 kilomètres, la plus longue de cette édition. « A un moment donné, il tombait des trombes d'eau, c'était assez difficile de rouler, en fait », a-t-il dit. « Les coureurs pouvaient à peine voir la route. Les commissaires ont bien fait de neutraliser la course pendant quelques instants ». Taylor Phinnay est le premier coureur du BMC Racing Team à avoir franchi la ligne d'arrivée, tandis que Matthew Goss (Orica-GreenEdge)  remporte l'étape. Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step) se maintient en tête du classement général. « Taylor pouvait un peu faire ce qu'il voulait aujourd'hui », a déclaré Sciandri. « Nous lui avions dit qu'il pouvait soit rejoindre le groupe dans lequel Cadel se trouvait, soit protéger Thor Hushovd pour le sprint. Thor a jugé qu'il était dangereux de faire le sprint, alors Taylor l'a fait. Je pense que le principal, c'était d'arriver en toute sécurité et c'est ce que nous avons fait aujourd'hui »

Écoutez l'intégralité des commentaires de Sciandri sur l'Audio Line du BMC Racing Team.