Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

Simon Zahner à l´avant de la course à un tour de l´arrivée n´a pu maintenir son avance
Simon Zahner à l´avant de la course à un tour de l´arrivée n´a pu maintenir son avance

Santos Tour Down Under, 6ème étape: Zahner à l´attaque

23. janvier 2011

Adelaide, Australia

Dimanche, Simon Zahner de l´équipe BMC Racing Team est passé à l´attaque tardivement lors de la dernière étape du Tour Santos Down and Under. Ses efforts n´ont néanmoins pas été récompensé, le peloton ayant décidé de terminer cette dernière étape par un sprint massif.

Décu d´avoir été repris
A six tours de lárrivée du circuit parcourant les rues d´Adelaide, Zahner a réussi à s´extraire du peloton pour rejoindre une échappée composée de sept coureurs. Les huits hommes ont comptés jusqu´à 20 secondes d´avance et lorsque l´éccart est tombé sous les dix secondes à un tour de l´arrivée, Zahner et Nicki Sorensen (Saxo Bank-Sungard) ont tenté une ultime offensive. "Le parcours me convenait vraiment bien avec beaucoup de virages permettant de toujours relancer ainsi que de nombreuses montées et descentes. Cela m´a vraiment motivé pour faire quelque chose" déclara Zahner à l´arrivée." C´est un peu dommage d´avoir été ratrappé si proche du but, au début du dernier tour, mais au moins nous avons essayé."

6ème du classement par équipe
L´équipe BMC Racing Team termine 6ème (sur 19 équipes) du classement par équipes. L´ancien champion du monde Alessandro Ballan termine 21ème de cette dernière étape gagnée par Ben Swift (sky Pro Cycling) et vient se placer 11ème au général à 28 secondes du vainqueur de ce Tour Down and Under Cameron Meyer (Garmin-Cervelo). Michael Sayers, le Directeur Sportif Assistant est très content de sa performance " Ballan est de retour à son meilleur niveau et nous éspérons maintenant qu´il concrétisera prochainement tous les espoirs que nous avons placé en lui. Nos nouveaux coureurs Amael Moinard and Tim Roe se sont très bien integrés au sein de l´équipe et je n´ai pas honte d´affirmer que nous sommes au moins un ou deux niveaux au dessus comparé au meme moment l´année dernière."