Veuillez choisir votre pays et votre langue
Suisse, Français

team news

Cadel Evans n'est qu'à 29 secondes de la tête du classement général après l'étape de samedi. (©BMC/Tim De Waele.)
Cadel Evans n'est qu'à 29 secondes de la tête du classement général après l'étape de samedi. (©BMC/Tim De Waele.)

Tour d'Italie, 2ème étape : Evans Deuxième au Général

11. mai 2013

Cadel Evans du BMC Racing Team est passé de la sixième à la deuxième place du classement général ce samedi au Tour d'Italie grâce à une septième place au contre-la-montre individuel de 54,8 kilomètres.

Un bon test avec le contre-la-montre
Evans a utilisé son vélo de chrono, le BMC TM01 et est arrivé 39 secondes après le vainqueur de l'étape Alex Dowsett (Movistar Team), ce qui lui aura suffit pour le placer à 29 secondes du nouveau leader de la course Vincenzo Nibali (Astana), qui est arrivé quatrième. Robert Gesink (Blanco Pro Cycling) est troisième au général à 1:15. Evans a dit qu'il savait que le contre-la-montre serait un test crucial pour les prétendants au classement général. « Nous l'attendions depuis longtemps et nous nous y étions préparés car il s'agissait d'un contre-la-montre qui mettait à l'épreuve sur tous les aspects d'un chrono », a-t-il dit. « C'était plat, rapide et technique avec des routes aux descentes raides et techniques et des ascensions abruptes. Tout type de terrain, en fait. Cela supposait quelque chose de particulier en terme d'approche et en terme d'équipement ». Evans a dit qu'il attendait avec impatience la première journée de repos qui aura lieu après une étape semi-montagneuse de 181 kilomètres ce dimanche.

Baldato : 'Nous sommes satisfaits'
Evans a réalisé le troisième meilleur temps au premier chrono intermédiaire (26 kms), à 30 secondes de Nibali et 22 secondes de Dowsett, mais n'était que huitième au second (à 51,5 kms). Le temps ne nous était pas favorable avec le vent », a déclaré Evans. « Je pense que les coureurs qui sont partis plus tôt ont eu un léger avantage avec le vent. Mais nous avons fait tout ce que nous pouvions. Le plus important, c'était le classement, et c'était une très bonne journée pour nous ». Fabio Baldato, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team, a dit que les résultats confirmaient le bon état de forme du vainqueur du Tour de France 2011, à deux semaines de la fin de la course. « Nous sommes satisfaits », a-t-il dit. « Nous nous disions que Cadel  allait bien mais aujourd'hui, nous avons vu que c'était bien le cas. Il est en très bonne forme et le podium se rapproche. Vingt-neuf secondes sur un Giro aussi difficile, ce n'est pas tant que ça. Mais nous devons nous concentrer. Chaque jour – chaque virage – peut être dangereux. A n'importe quel moment, vous pouvez perdre beaucoup tout comme vous pouvez gagner énormément ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Baldato et Evans sur l'Audio Line consacrée au Tour d'Italie.