Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

Une journée de la vie de: Roger Rinderknecht (4X)

30. March 2011

6:45
Je suis réveillé "en douceur" par mes enfants, comme presque tous les matins. Ma fille prend plaisir à me pincer au nez et mon fils de 3 ans teste mes réflexes et mes abdominaux en sautant audacieusement sur mon ventre.
Je n'ai jamais été un lève-tôt avant. Comme les temps changent. Ça n'intéresse pas les enfants que papa soit encore fatigué. Ils veulent manger !

7:00- 7:45
Dire au revoir à maman, préparer le petit-déjeuner, manger, ranger le champ de bataille, changer les couches, habiller les enfants, laver les dents

8:00- 8:30
Toute la petite bande se prépare à aller à la maternelle. Mes enfants y passent trois journées par semaine.

9:00
Normalement, c'est alors que commence la première séance d'entraînement. Je suis un peu enrhumé et par précaution, je préfère commencer la journée tranquillement. La saison va bientôt commencer et je ne peux pas me permettre de m'arrêter pour maladie. J'ai autrement assez à faire. Les premiers vols me tracassent. Je reviens le 18 avril de San Francisco, j'atterris à 15h45 à Kloten. Je dois peu après prendre de nouveau un vol pour l'Afrique du Sud à 22h45. J'aurai les jambes qui brûlent et le dos raide, c'est sûr ! J'ai au moins reçu pour un vol la confirmation pour un surclassement en Classe Affaires. Un problème de moins.

10:15- 12:15
Je rencontre au restaurant de la gare Christian de "Swiss Cycling" en vue d'une interview pour son magazine. Sujets principaux : la Coupe du Monde de VTT et la phase de qualification décisive en BMX qui approche. J'ai des papillons dans l'estomac quand j'en parle, c'est bon signe !

12:30- 13.45
Je m'assois de nouveau devant mon ordinateur et écris l'article pour BMC "Une journée de la vie de..." pendant que les pâtes sont en train de cuire. J'y ajoute un peu de poulet et d'huile d'olive et voilà, ce repas tranquille est prêt. Je mange pendant que je tape l'article. Malheureusement, je ne peux pas faire aujourd'hui ma sieste habituelle de 20 minutes si bienfaisante.

14:00- 15:30
Le facteur sonne et m'apporte ma prochaine occupation. Un cadre BMX neuf qui vient d'être peint. Je ne peux pas attendre et m'attaque tout de suite au montage.

16:00- 17:15
L'ensemble va être aussitôt soumis à une épreuve de résistance. Lors du test au sprint sur la route, le vélo et la sensation dans les jambes me satisfont pleinement. Enfin, il fait de nouveau un peu plus chaud. Je transpire même!

17:15
Il faut se dépêcher maintenant. Une douche rapide et je file à la maternelle. Mon amie a aujourd'hui une soirée d'entreprise et c'est à moi de m'occuper des enfants. Mais je me réjouis déjà de les serrer dans mes bras !

17:30-20:00
Aller chercher les enfants, acheter du pain, préparer le dîner, ranger, jouer un peu, les baigner, leur raconter des histoires. Et déjà les petits dorment paisiblement.

20:00- 21:15
C'est maintenant le moment le plus calme de la journée. Dans la mesure où je n'ai rien d'urgent à faire, j'essaie de me détendre pendant ce petit moment et de préparer la journée du lendemain.
Les journées sont tout simplement trop courtes. Je ne m'ennuie jamais. J'aime ma vie !

21:45 FIN