Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Greg Van Avermaet (deuxième à droite) a décroché son 12ème podium de la saison. (©BMC/Tim De Waele.)
Greg Van Avermaet (deuxième à droite) a décroché son 12ème podium de la saison. (©BMC/Tim De Waele.)

Van Avermaet troisième au Grand Prix Cycliste de Québec

13. September 2013

Greg Van Avermaet est arrivé troisième au sprint ce vendredi pour le BMC Racing Team au Grand Prix Cycliste de Québec, alors que Robert Gesink (Belkin Pro Cycling Team) remporte la course devant Arthur Vichot (FDJ.fr).

J'ai suivi Sagan dans le sprint
Van Avermaet s'est mis dans la roue de Peter Sagan (Cannondale Pro Cycling) pour le sprint d'arrivée de la course de 201,6  kilomètres, courue en 16 tours d'un circuit. Mais Sagan a décroché et Van Avermaet n'a pas été suffisamment rapide pour rattraper les coureurs devant lui. Il monte ainsi pour la 12ème fois sur le podium cette saison. « Je suis un peu déçu », a déclaré Van Avermaet. « J'étais proche de la victoire, mais j'ai un peu attendu Sagan pour le sprint. Mais lui aussi était fatigué. Gesink a vraiment fait un bon sprint. J'étais un peu trop loin derrière à la fin. J'aurai une autre occasion à Montréal (dimanche) où je vais essayer de faire un autre bon résultat et j'espère que ce sera une première place ». Il y a un an, Van Avermaet est arrivé deuxième à Québec derrière Simon Gerrans. Cette saison, il en est à quatre victoires, cinq deuxièmes places et trois troisièmes places.

Trois dans l'échappée
A la mi-course, le BMC Racing Team a fait trembler le peloton en plaçant trois de ses coureurs – Amaël Moinard, Steve Morabito et Tejay van Garderen – dans ce qui s'est transformé en une échappée de près de 35 coureurs qui a tenu près de 35 kilomètres. Jackson Stewart, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team, a déclaré que les tactiques n'étaient agressives que dans leur conception. « Nous ne voulions pas que Cannondale puisse la contrôler », a-t-il dit. « Nous pensions que le vent allait être plus fort qu'un vent de dos avec  la pluie. Mais il y a eu un peu des deux à la fin. Ce n'était donc pas facile de rester à l'avant. Nous avons fait exactement ce que nous avions prévu. Ça n'a juste pas marché à la fin ». Pour le BMC Racing Team, Cadel Evans est aussi dans le top 15, puisqu'il est arrivé 12ème à huit secondes. 

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Van Avermaet sur l'Audio Line du BMC Racing Team