Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Greg Van Avermaet (en rouge) a sprinté pour un 14ème top cinq de la saison. (©BMC/Tim De Waele.)
Greg Van Avermaet (en rouge) a sprinté pour un 14ème top cinq de la saison. (©BMC/Tim De Waele.)

USA Pro Challenge, 6ème étape : Van Avermaet troisième ; le BMC Racing Team toujours 1er-2ème au général

25. August 2013

Greg Van Avermaet du BMC Racing Team est arrivé troisième ce samedi tandis que ses coéquipiers Tejay van Garderen et Mathias Frank conservent respectivement leur 1ère et 2ème place au classement généra laprès une dernière journée de montagne rapide à l'USA Pro Challenge.

Premier objectif : protéger les leaders
Van Avermaet a réalisé son troisième top cinq sur la course après une deuxième place lors de la 1ère étape et une quatrième place lors de la 3ème étape. Les deux étapes ont été remportées par le vainqueur de l'étape de samedi, Peter Sagan (Cannondale Pro Cycling), qui est passé devant Luka Mezgec (Team Argos-Shimano) et Van Avermaet au sprint, après la course de 185,4 kilomètres. « J'ai commencé mon sprint à 200 mètres de l'arrivée », a déclaré Van Avermaet. « Sagan est un peu plus fort et m'a dépassé. C'est une autre belle tentative, je pense, et c'est chouette pour moi d'être là, dans les sprints. De plus, ça m'a bien motivé pour les prochaines courses ». Van Avermaet a indiqué que sa priorité était de protéger les leaders pour leur permettre de conserver leur place au classement général. Il a aussi déclaré avoir fait une partie du travail pour rattraper une échappée de 15 hommes. « J'ai essayé de protéger Tejay jusque l'arrivée », a-t-il dit. « Je pense que nous avons vraiment fait du bon boulot avec l'équipe. C'était notre premier objectif. Tejay est toujours en jaune et n'a pas perdu de temps ». La tête du classement général ne change pas. Van Garderen devance toujours Frank d'1:30 et Tom Danielson (Garmin-Sharp) d'1:42, et il ne leur reste plus que l'étape de dimanche, une course en circuit de 116,5 kilomètres dans les rues de Denver.

Cummings contraint d'abandonner
Van Garderen a fait savoir qu'une vitesse moyenne de 46 kms/h avait rendu la journée difficile. « Les attaques n'arrêtaient pas », a-t-il dit. « Pour beaucoup d'équipes, c'était un peu leur dernière chance pour tenter quelque chose. C'est ce qui a fait que la course était dure et rapide ». Malgré la vitesse élevée, van Garderen a déclaré qu'il n'avait jamais ressenti la pression quand il est arrivé dans la ville où il avait passé ses années de lycée. « J'avais vraiment de nombreux fans sur la route », a-t-il dit. « C'est comme si tout mon lycée, le Rocky Mountain, était là aujourd'hui. Je connais aussi par cœur la route sur laquelle nous étions. C'était une sensation incroyable ». Tandis que le BMC Racing Team est toujours à la tête du classement général, il a perdu les services de Steve Cummings à mi-course lorsqu'il a commencé à avoir des problèmes de respiration. « Je n'arrivais pas à respirer et mon cœur allait super vite », a-t-il dit. « C'est vraiment frustrant, je n'ai même pas pu rester dans le peloton ». Lors du contre-la-montre en altitude vendredi, Cummings avait terminé quatrième, à deux secondes de la troisième place. « C'est frustrant, vraiment », a-t-il dit. « On veut faire son boulot ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Cummings, Van Avermaet et van Garderen sur l'Audio Line du BMC Racing Team.