Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Le BMC Racing Team a passé près de trois heures à l'avant pour défendre la première place de Van Avermaet. (©Casey B. Gibson, www.cbgphoto.com.)
Le BMC Racing Team a passé près de trois heures à l'avant pour défendre la première place de Van Avermaet. (©Casey B. Gibson, www.cbgphoto.com.)

Tour de l'Utah, 2ème étape : Van Avermaet Deuxième

8. août 2013

Greg Van Avermaet du BMC Racing Team est arrivé deuxième de l'étape ce mercredi au Larry H. Miller Tour of Utah mais perd la tête du classement général après que Michael Matthews (Orica-GreenEdge) ne remporte une deuxième bonus-temps pendant la course.

'Le général n'est pas un objectif'
Un jour après avoir écarté Matthews de la victoire, Van Avermaet n'a pas pu rattraper l'Australien dans le sprint en montée progressive de la course de 210,3 kilomètres. « Je pense que j'étais en bonne position, mais à 300 ou 400 mètres de l'arrivée, les gars de Bontrager sont arrivés avec Jasper Stuyven et j'ai ensuite été un peu bloqué », a déclaré Van Avermaet. « Matthews a commencé son sprint avant moi, à environ 150 ou 200 mètres de l'arrivée. J'ai senti que peut-être, je pouvais aller un peu plus vite, mais j'avais trop de retard et l'arrivée était là ». Matthews est arrivé troisième sur la deuxième ligne de sprint de la journée, et gagne un bonus-temps qui le place une seconde avant Van Avermaet. Chris Jones (UnitedHealthcare Pro Cycling Team) est troisième au général, à 11 secondes. Van Avermaet a indiqué que le fait de perdre la tête du général n'était pas une déception. « Le général n'est pas un objectif pour moi et mieux vaut aussi économiser un peu l'équipe pour les autres étapes pour que nous puissions encore attaquer et essayer de faire quelque chose », a-t-il dit. La deuxième place de Van Avermaet et son 18ème top 10 de la saison.

'Une journée plutôt dure'
Le BMC Racing Team a répondu à plusieurs attaques au cours de la première heure de course avant de laisser partir deux coureurs. Pendant les 100 kilomètres qui ont suivi, le BMC Racing Team a maintenu l'écart avec l'échappée en réalisant une rotation avec quatre coureurs à l'avant. C'est ce qui a rendu la course plus difficile, d'après Julien Taramarcaz. « Au début des montagnes, RadioShack est venu avec deux gars pour nous aider, mais nous étions déjà à 50 kilomètres de l'arrivée. C'était donc une journée assez dure », a-t-il dit. « Nous avions Greg à l'avant mais le sprint n'était pas facile pour nous car il était long, en ligne droite et ce n'était pas ce qu'il y avait de mieux pour Greg. Mais il est tout de même deuxième, ce n'était donc une si dure journée pour nous ». Jackson Stewart, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team, a déclaré que le fait d'être à une seconde au général présentait quelques avantages. « C'est bien et nous ne devons plus contrôler la course », a-t-il dit. Nous verrons comment le classement général commencera à se jouer jeudi, surtout avec l'ascension du Mont Nebo ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Stewawrt, Taramarcaz et Van Avermaet sur l'Audio Line du BMC Racing Team.