Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Les coureurs du BMC Racing Team ont contrôlé le peloton pour Brent Bookwalter, le leader du classement général. (©BMC/Tim De Waele.)
Les coureurs du BMC Racing Team ont contrôlé le peloton pour Brent Bookwalter, le leader du classement général. (©BMC/Tim De Waele.)

Tour of Qatar, 3e étape: Brent Bookwalter conserve la tête

5. February 2013

Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step) a imposé sa pointe de vitesse lors du sprint massif disputé, mardi, à l’arrivée de la 3e étape du Tour du Qatar. Malgré les 10 secondes de bonification, le Britannique n’a pas détrôné Brent Bookwalter du BMC Racing Team de son maillot de leader du classement général.

Pas de problème avec le vent
Quand sept coureurs ont rapidement faussé compagnie au peloton dans cette 3e étape longue de 143 km, le BMC Racing Team a pris ses responsabilités et travaillé dur pour maintenir l’écart dans des proportions respectables.  Fidèle équipier de Cadel Evans lors de sa victoire dans le Critérium International de l’année passée,  Yannick Eijssen ne s’est pas plaint des conditions. «Nous avons toujours gardé le contrôle sur la course.  Sur le vélo de contre-la-montre BMC TMR, j’ai roulé plus vite. Mais le vent était moins violent que le premier jour. Il ne suffisait pas pour provoquer des bordures. Et je pense que cela va durer encore durant les trois derniers jours.» Grâce à sa victoire, Mark Cavendish est revenu à la 4e place à huit secondes de Brent Bookwalter alors que les autres coureurs du BMC Racing Team Taylor Phinney (à 6 secondes) et Adam Blythe (à 7 secondes) sont respectivement 2e et 3e du classement général.

Cinq coureurs dans le top-10
A la veille de la plus longue (160 km) des six étapes du Tour du Qatar programmée mercredi, Brent Bookwalter demeure optimiste. «Nous sommes bien placés avec encore cinq coureurs dans le top-10 et, en plus, deux d’entre eux – Taylor Phinney et Adam Blythe – sont régulièrement placés dans les sprints.» Directeur sportif adjoint du BMC Racing Team Jackson Stewart reconnaît disposer d’atouts dans son jeu avec aussi Greg van Avermaet et Michael Schär, 5e et 6e du classement général à 10 secondes mais ne veut pas dévoiler son jeu. «Nous avons de bonnes cartes à jouer. Il faudra juste les abattre au bon moment. Si nous nous contentons d’attendre les sprints et offrons 10 secondes à chaque fois nous ne gagnerons pas.»