Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Taylor Phinney a remporté son septième top trois de la saison. (©BMC/Tim De Waele.)
Taylor Phinney a remporté son septième top trois de la saison. (©BMC/Tim De Waele.)

Tour de Pologne, 7ème étape : Trois dans le Top 10

3. août 2013

Taylor Phinney est arrivé troisième, Marco Pinotti, quatrième et Dominik Nerz huitième pour le BMC Racing Team ce samedi lors de la dernière étape, un contre-la-montre individuel au Tour de Pologne.

Nerz : un top 10 inattendu

Bradley Wiggins (Sky Procycling) a remporté le contre-la-montre de 37 kilomètres, avec 56 secondes d'avance sur Fabian Cancellara (RadioShack Leopard), 1 :14 sur Phinney et 1 :20 sur Pinotti, le champion italien en contre-la-montre en titre. Phinney a indiqué que le fait d'être le huitième coureur sur 109 partants ne l'avait en rien affecté. « En fin de journée, j'ai presque été surpris d'arriver troisième car je ne me sentais pas très fort », a-t-il dit. « Je me suis quasiment lâché sur la dernière autoroute qui menait à Cracovie. Malgré un manque de préparation pour le contre-la-montre en raison de problèmes de selle au Giro, je suis plutôt content d'être troisième. Se faire battre par Cancellara et Wiggins... ce n'est pas si mauvais ». Pinotti, qui avait fait savoir que son objectif était de faire un top cinq, détenait le meilleur temps au temps intermédiaire – deux secondes de mieux que Wiggins. « La première partie était probablement la plus technique et la plus dure, avec quelques portions roulantes », a-t-il dit. « Mais j'ai perdu plus d'une minute sur Wiggins dans les 16 ou 17 derniers kilomètres, là où il s'agissait d'une autoroute ». Le résultat de Nerz lui permet d'être le coureur du BMC Racing Team le mieux classé – 13ème à 3:12 du vainqueur de la course Pieter Weening (Orica-GreenEDGE) – tandis que son coéquipier Ivan Santaromita est 14ème à 3:25. Nerz a déclaré qu'il ne savait pas comment il allait récupérer d'une étape difficile ce vendredi. « Quand je me suis réveillé ce matin, je me sentais plutôt bien », a-t-il dit. « J'étais sûr de pouvoir faire un bon contre-la-montre, mais ce n'était pas prévu. Pour moi, c'est une super sensation. J'ai eu une période de repos après le Tour d'Autriche et une semaine et demie d'entraînement avant de venir sur cette course. C'est donc impressionnant de rouler comme cela ».