Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Taylor Phinney had a moment to celebrate his first professional road race victory ahead of the charging peloton Wednesday. (©BMC/Tim De Waele.)
Taylor Phinney had a moment to celebrate his first professional road race victory ahead of the charging peloton Wednesday. (©BMC/Tim De Waele.)

Tour de Pologne, 4ème étape : Phinney gagne en solo

31. July 2013

Taylor Phinney a attaqué à sept kilomètres de l'arrivée au Tour de Pologne ce mercredi et a résisté à la charge du peloton. il remporte de manière impressionnante la deuxième victoire d'affilée du BMC Racing Team et égale sa première victoire sur route en tant que professionnel.

VIDEO

Baldato : 'C'était une machine'

Le médaillé d'argent aux championnats du monde de contre-la-montre l'année dernière n'a jamais vu son avance dépasser la barre des 15 secondes et s'est seulement retourné quelques instants avant de se redresser et de lancer son vélo de chrono, le BMC SLR01 sur la ligne d'arrivée. « J'ai dit à Taylor qu'il pouvait essayer d'attaquer, mais ce qu'il a fait était incroyable », a déclaré Fabio Baldato, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team. « C'était comme un prologue – et c'est ce que je lui ai crié dans l'oreillette. Je lui ai dit de mettre les gaz  et de ne pas se retourner. C'était une machine ». Phinney a indiqué que le dernier circuit – qui était en descente dans le dernier kilomètre – était idéal pour une attaque. Mais il ne s'attendait pas à y aller tout seul. « Avec une équipe de six hommes ici, je pensais que ça allait être plus difficile de rattraper les gars, mais personne n'est venu avec moi », a-t-il dit. « J'ai donc juste baissé la tête et j'ai décidé de ne pas me retourner, d'y aller doucement et donner tour ce que j'avais. C'était sinueux et ça tournait suffisamment pour que je puisse conserver une bonne vitesse. J'avais beaucoup de puissance, mais les deux derniers kilomètres étaient atrocement douloureux. J'ai croisé les doigts pour que ce ne soit pas une arrivée où le gars se fait rattraper 20 mètres avant la ligne ». Steele Von Hoff (Garmin-Sharp) and Yauheni Hutarovich (AG2R La Mondiale) arrivent deuxième et troisième, respectivement, tandis que Thor Hushovd – vainqueur de la 3ème étape – arrive sixième.

Merci à Frank et Pinotti

Baldato a fait savoir qu'il avait beaucoup apprécié le travail d'équipe mis en place pour la victoire de Hushovd. Il y a eu un gros travail avant la transmission télévisée de la plus longue étape de la course, longue de 231,5 kilomètres. « Ce qu iest sûr, c'est que je dois remercier Mathias Frank et Marco Pinotti », a déclaré Baldato. « Ces gars ont roulé pendant 200 kilomètres à l'avant pour rattraper une échappée de huit coureurs qui devenait vraiment dangereuse. Je dois ma victoire à ces deux gars en particulier ». « Phinney, dont la dernière victoire remonte au contre-la-montre de la 7ème étape de l'USA Pro Challenge en août dernier, a indiqué qu'il avait envisagé une telle victoire – la cinquième victoire du BMC Racing Team en 10 jours. « C'est comme ça que j'ai toujours rêvé de gagner – en déjouant les plans du sprinteur en fin de course », a-t-il dit. « C'était comme Fabian Cancellara avec le scénario de la victoire de Milan-San Remo. C'est vraiment incroyable de l'avoir fait et c'était une énorme sensation de pouvoir lever les bras enfin ». Rafal Majka (Team Saxo-Tinkoff) est toujours à la tête du classement général, qui reste inchangé.