Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Cadel Evans a roulé sur son BMC timemachine TM01 assez vite pour conserver sa deuxième place du classement. (©BMC/Tim de Waele.)
Cadel Evans a roulé sur son BMC timemachine TM01 assez vite pour conserver sa deuxième place du classement. (©BMC/Tim de Waele.)

Tour de France, Etape 9: Evans Reste Deuxième, Van Garderen De Nouveau En Blanc

9. juillet 2012

Cadel Evans du BMC Racing Team est resté deuxième au classement général du Tour de France après le contre la montre individuel de lundi, tandis que son coéquipier Tejay van Garderen a terminé quatrième, a repris le maillot blanc de meilleur jeune, et est remonté dans le top 10.

«Je n'étais pas si loin»

Evans a terminé sixième dans l’épreuve de 41,5 km en contre la montre, concédant 01:43 au vainqueur de l'étape Wiggins Bradley (Sky Procycling), qui a gardé la tête du classement général avec une avance de 1:53 sur le champion en titre. Le coéquipier de Wiggins, Christopher Froome, a terminé deuxième du chrono et est maintenant troisième au classement général, à 2:07. Evans a dit qu'il ne savait pas à quoi s'attendre en abordant la deuxième des trois épreuves chronométrées dans la course de trois semaines. «Je n’ai pas réalisé mon meilleur contre la montre, mais ce n’était certainement pas mauvais », a t-il dit. « En comparaison avec les spécialistes de la discipline comme Fabian Cancellara et Tony Martin et ainsi de suite, il me semble que si je n'étais pas si loin. Mais Sky avait deux coureurs très, très forts aujourd'hui. » À l'approche du premier jour de repos du Tour mardi, le vainqueur sortant a déclaré que son moral reste bon. « Nous allons réévaluer la situation au jour le jour et bien sûr, nous ne nous découragons pas, ça c'est sûr», a t-il dit. « Il y a encore beaucoup de jours de course à disputer avant Paris. »

 

Van Garderen Revient En Blanc

Van Garderen s’est déclaré lui-même surpris de sa performance, qu’il a décidé de réaliser avec une certaine prudence sur le parcours technique après l’avoir analysé le matin avec Evans. « Nous avons surtout parlé de ne pas prendre de risques», a t-il dit. « Je lui ai dit que j’aillais y aller fort tout en essayant de garder un tempo régulier pour ne pas aller trop sur le bord. J'ai dû promettre de Cadel que je ne chuterai pas. Ce n'était pas avant la deuxième moitié que j'ai vraiment commencé à aller plus fort. » En force sur son BMC timemachine TM01, van Garderen a réalisé le troisième meilleur temps aux deux contrôles intermédiaires (16,5 et 31,5 km), mais a terminé  à neuf secondes d’écart de Cancellara à l'arrivée. Au classement général, van Garderen est maintenant huitième, à 5:14 d’écart, et revêt à nouveau le maillot blanc, qu’il a perdu dans la première étape de montagne samedi.

 

Même Approche Que l’An Dernier

Le Directeur Sportif  du BMC Racing Team, John Lelangue, a dit que l'approche de l'équipe n'est pas différente de celle adoptée dans les contre la montre du Tour de France 2011, quand Evans s’est placé en tête de la course sur l'avant dernier jour. « Nous voulions juste faire comme nous l'avons fait à Grenoble l'an dernier, comme nous l'avons fait au cours des précédents contre la montre dans toutes les courses cette année, » a t-il dit. « Nous l’avons abordé comme un contre la montre normal et fait notre propre course. Deux minutes, deux semaines  - nous avons le temps."

 

Écoutez les commentaires complets d’Evans (anglais et français), Lelangue (anglais et français), du président du BMC Racing Team Jim Ochowicz (en anglais) et van Garderen (en anglais) sur la ligne audio du BMC Racing Team au Tour de France:

www.bmcracingteam.com/grand-tours/tour-de-france/audio