Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Cadel Evans détenait le 26ème meilleur temps au premier temps intermédiaire,  mais a conservé un rythme constant. (©BMC/Tim De Waele.)
Cadel Evans détenait le 26ème meilleur temps au premier temps intermédiaire, mais a conservé un rythme constant. (©BMC/Tim De Waele.)

Tour de France, 11ème étape : Evans monte dans le classement

10. July 2013

Cadel Evans du BMC Racing Team a gagné deux places au classement général et se place 14ème après le contre-la-montre individuel de ce mercredi au Tour de France.

'J'espère m'améliorer'
Evans est arrivé 21ème de la course de 33 kilomètres, à 2 :30 du meilleur temps, détenu par le champion du monde au contre-la-montre Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step) et 2:18 de Chris Froome (Sky Procycling), qui creuse l'écart avec une avance de 3:35 à 10 jours de la fin de la course. « Mon chrono n'était pas mauvais, mais sans plus », a déclaré Evans. « En attendant Paris et la fin de la course, il aurait été bien pour moi que je reprenne du temps sur mes rivaux, mais je n'ai pas pu le faire car je n'avais pas les jambes aujourd'hui pour faire mieux. Maintenant, j'espère m'améliorer pour les prochaines étapes de montagne et le prochain contre-la-montre tout en gardant un œil sur le classement général ». Evans a indiqué qu'il allait essayer de récupérer et ne pas prendre de risques pendant les deux prochaines étapes de plat. « Il y a toujours des choses qui peuvent mal tourner et que, bien sûr, nous voulons toujours éviter », a-t-il dit. « Espérons que nous allons pouvoir récupérer et nous reposer un peu car samedi, l'étape de Lyon sera facile et dimanche, le Mont Ventoux va chambouler pas mal de choses chez les prétendants au classement général ».

'Encore beaucoup de montagnes'
Jim Ochowicz, Président Directeur Général du BMC Racing Team, reste optimiste concernant Evans – qui est à moins de 90 secondes du top 10 – et qui peut toujours grimper dans le classement général. « Avec cette course, tout est possible », a déclaré Ochowicz. « C'est comme un point que l'on  fait à mi-chemin, nous entrons dans la seconde phase. Il y a encore tellement de montagnes dans la dernière semaine de course et que les gens n'ont pas forcément pris en compte dans leurs équations mathématiques. Nous pensons que la course est loin d'être terminée. Ce qui est certain pour nous, c'est qu'il est beaucoup plus difficile de penser à gagner à Paris. Mais je ne vais pas déjà dire que Froome est le vainqueur définitif ». Au BMC Racing team, ont également été remarquables au contre-la-montre le champion du monde sur route Philippe Gilbert, qui détenait le 10ème meilleur temps au premier temps intermédiaire et se classe 38ème de la journée, et Steve Morabito, dont la 40ème place au chrono le fait passer à la 30ème place au général. « J'ai confiance en ce qui concerne mon état de forme pour les jours à venir », a déclaré Morabito. « J'ai hâte d'aider l'équipe et d'aider Cadel au classement général ou remporter une victoire d'étape ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires d'Evans, Morabito et Ochowicz sur l'Audio Line du BMC Racing Team consacrée au Tour de France.