Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Philippe Gilbert obliged fans by signing autographs before the start. (©Sirotti.)
Philippe Gilbert obliged fans by signing autographs before the start. (©Sirotti.)

Santos Tour Down Under, 2e étape: Gilbert chute

23. janvier 2013

Chef de file du BMC Racing Team, Philippe Gilbert figurait dans la douzaine de coureurs pris dans une chute dans la descente tortueuse menant, mercredi, à l’arrivée du Santos Tour Down Under. Sorti indemne de cet incident de course, le champion du monde n’en a pas moins perdu toutes ses chances de victoire finale en concédant près de trois minutes aux autres favoris.

Violente collision dans un viragePhilippe Gilbert faisait partie d’un groupe lancé la poursuite de quatre coureurs partis dans l’ascension finale de Corkscrew Road, une bosse située à 6 km de l’arrivée de cette 2e étape longue de 116,5 km. «Nous sommes arrivés assez vite dans virage à gauche très prononcé. Or quelques coureurs étaient à terre. Nous ne pouvions pas les voir et il était impossible de les éviter. Nous les avons heurtés à pleine vitesse. » Relevé sans dommage, Philippe Gilbert a rallié l’arrivée en 71e position à 2’49’’ de Geraint Thomas (Sky Procycling) vainqueur d’un sprint à quatre et désormais  en tête du classement général.  Le nouveau leader avait attaqué à mi-chemin des trois km d’ascension et trois autres hommes avaient trouvé les moyens de le suivre. «Quand Geraint est parti, j’étais déjà au maximum » a expliqué Philippe Gilbert. «Je savais qu’il restait encore du chemin pour passer au sommet de la bosse. J’ai bien essayé de rester dans sa roue le plus longtemps possible. Mais comme je ne suis pas encore en grande condition, ce n’était pas facile. »

 

Changement de stratégie?
Directeur sportif adjoint de BMC Racing Team  Fabio Baldato a déclaré que tout s’était déroulé comme prévu avant la chute de Philippe Gilbert. Les coureurs de la formation BMC Racing Team avait effectué leur part de travail pour revenir à 10 km de l’arrivée sur les quatre échappés du jour partis après 10 km. «Les gars ont commencé l’ultime bosse en tête du peloton. Et Philippe était en bonne position. J’avais demandé à Ivan Santaromita de rester près de lui et dans les premières positions» a poursuivi Fabio Baldato. Epargné par la chute, Santaromita (23e à 34 secondes) est désormais le  coureur le mieux classé de l’équipe BMC Racing Team. «Notre stratégie va bien sûr changer suite à ce malheureux accident. Nous allons étudier les prochaines étapes et regarder si nous pouvons, demain et les jours suivants,  réussir quelque chose de bien» a conclu Fabio Baldato.

?Ecouter les commentaires de Philippe Gilbert sur l’audioline du BMC Racing Team.