Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Après la course, Philippe Gilbert a rencontré les médias au car du BMC Racing Team. (Photo de Judith Haudum, BMC Racing Team.)
Après la course, Philippe Gilbert a rencontré les médias au car du BMC Racing Team. (Photo de Judith Haudum, BMC Racing Team.)

Tour de Belgique, 2ème étape : l'échappée de Gilbert

23. mai 2013

Philippe Gilbert du BMC Racing Team a vu sa chance de remporter la victoire d'étape ce jeudi s'évanouir dans le dernier kilomètre lorsque le peloton a attaqué l'actuel champion du monde sur route et deux autres coureurs par un temps pluvieux et froid au Tour de Belgique.

Une échappée où tous n'ont pas coopéré

Gilbert a attaqué dans la dernière côte de la course de 182,3 kilomètres. Seuls Francesco Gavazzi (Astana Pro Team) et Niki Terpstra (Omega Pharma-Quick Step) ont pu le suivre. À 11 kilomètres de l'arrivée, sur un terrain à la fois plat et vallonné, le trio est monté à 11 secondes. Leur avance a atteint 22 secondes à 4 kilomètres de l'arrivée mais les efforts fournis par Lotto Bellisol et Team Europcar ont fait qu'ils ont été rattrapés à 800 mètres. Gilbert a dit qu'il était frustré du fait que tous ne coopèrent pas dans l'échappée. « Je ne comprends pas pourquoi il (Terpstra) ne voulait pas rouler », a déclaré Gilbert. « Gavazzi et moi, nous nous entendions bien. Je ne comprends pas parce que quand vous êtes trois à l'avant et à l'attaque, vous voulez gagner. Je ne veux pas critiquer leurs stratégies mais je ne comprends pas ». André Greipel (Lotto Belisol Team) a remporté sa deuxième étape en ligne et conserve la tête du classement général, tandis que Greg Van Avermaet (17ème) est le coureur du BMC Racing Team le premier arrivé. Yvon Ledanois, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team, a dit qu'il était content de voir quatre coureurs du BMC Racing Team à l'avant lorsque que la course s'est effilochée à 30 kilomètres de l'arrivée. « Nous avions Manuel Quinziato, Marcus Burghardt, Philippe et Greg sur le final, et j'ai dit à Philippe et Greg de tenter quelque chose s'ils en avaient l'occasion », a déclaré Ledanois. « Je ne comprends pas pourquoi ils (le groupe d'échappée) n'ont pas roulé tous les trois ensemble. Je respecte le choix de Terpstra. Mais quand vous êtes à l'avant, c'est  que vous voulez gagner. Sinon, vous n'attaquez pas ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Gilbert et Ledanois sur l'Audio Line du BMC Racing Team.