Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Cadel Evans retourné à la compétition le mois prochain après avoir participé au Tour de France. (©BMC/Tim De Waele.)
Cadel Evans retourné à la compétition le mois prochain après avoir participé au Tour de France. (©BMC/Tim De Waele.)

De prochaines courses au Canada pour Evans

27. août 2013

Cadel Evans fera son retour en compétition pour le BMC Racing Team au Tour d'Alberta le mois prochain et restera au Canada pour deux courses WorldTour d'un jour dans le pays, les Grands Prix Cyclistes de Québec et Montréal.

De nouveau à l'entraînement

Evans a déclaré qu'il avait récupéré après avoir enchaîné des grands tours et s'entraîne pour tenter de nouveaux exploits sur une saison où il s'est déjà illustré par une troisième place au Giro d'Italia et au Tour d'Oman. « J'étais très, très fatigué après le Tour de France cette année, je me suis donc un peu reposé avec la famille à la maison », a-t-il dit. « Maintenant, je m'entraîne à nouveau sérieusement pour être prêt pour la dernière partie de la saison. Par rapport à fin juillet, j'ai fait beaucoup de progrès. Après un tel break dans la compétition, j'ai besoin d'avoir des kilomètres de course dans les jambes pour être à nouveau compétitif ». Le Tour d'Alberta, course de six jours, se démarrera par un prologue à Edmonton le 3 septembre et se termine à Calgari. Evans a déclaré qu'avec cette nouvelle course, la plupart des coureurs seront sur un même pied d'égalité pour appréhender la course. « D'après ce que j'ai vu sur papier, je pense que ce sera une course pour quelqu'un qui sprintera correctement dans les arrivées les plus dures », a-t-il dit. « Dans un premier temps, j'ai juste besoin d'avoir des kilomètres dans les jambes, et j'espère pouvoir me tester lors de l'une des étapes les plus sélectives ». La semaine suivante, il participera au Grand Prix Cycliste de Québec (13 sept.) et au Grand Prix Cycliste de Montréal (15 sept.). « Ce sont deux courses que j'ai longtemps voulu faire », a déclaré le vainqueur du Tour de France 2011. « Finalement, pour moi, c'est possible d'y participer. A Québec et Montréal, j'espère avoir un niveau qui me permettra d'aller chercher des résultats ».